Le Spa Mont Kalaish : méditation et massage tibétain à Paris

L’automne est souvent propice à la baisse de moral, au stress, aux troubles du sommeil et petites maladies saisonnières. Et si, pour y remédier, on se tournait vers la médecine tibétaine traditionnelle ? C’est ce que propose Tseten Wangmo dans son spa : le Mont Kalaish, en plein cœur de Paris.

Le nom du spa fait référence au Mont sacré tibétain où, depuis des siècles, les médecins ont pris l’habitude de cueillir, à ses pieds, des plantes prodigieuses pour soigner les maladies et prodiguer des thérapies préventives afin de maintenir l’équilibre du corps et de l’esprit.  C’est ces connaissances ancestrales que Tseten utilise dans son spa et pour ses massages. Nous avons eu la chance de pouvoir en tester un : nous en sommes ressorties détendues, mais aussi pleines d’énergie.

Aujourd’hui et pour aller plus loin, le spa propose des ateliers de médiations avec des moines tibétains. Après un échange sur cette pratique, ses avantages et quelques conseils pour y arriver, les moines se lancent dans des chants traditionnels pour laisser place à un moment de méditation.  Alors ne vous imaginez pas méditer des heures si, comme nous, c’était la première fois. Mais c’est un très bon exercice où on prend conscience de sa respiration. C’est un moment assez exceptionnel et on en ressent tout de suite les bienfaits, qui durent tout au long de la journée, malgré un trajet en métro juste après !

Nous avons voulu en savoir plus sur la médecine traditionnelle tibétaines et les bénéfices de la méditation. Tseten nous en parle et nous donnes ses conseils pour surmonter l’hiver :

Bonjour Tseten, pouvez-vous vous présenter ? Qui êtes-vous et que faites-vous ?

Je suis Tseten Wangmo, la fondatrice du spa Mont Kailash. Je suis arrivée en France, diplômée de la faculté de médecine tibétaine de Lhassa. J’ai d’abord travaillé dans les spas des grands établissements de soins avant de développer mes propres centres. Aujourd’hui je suis la gérante du spa Mont Kailash et je continue à former mes propres équipes aux techniques de la médecine tibétaine traditionnelle.

Tseten Wangmo-mont-kailash-spa-tibetain-paris-fondatrice.jpg

Vous avez décidé de partager les bienfaits de la médecine tibétaine dans un centre, le Mont Kailash, à Paris. Quand avez-vous ouvert votre centre, et quelle en est la spécificité ?

La société a été créée fin 2005. J’ai d’abord commencé à vendre de la décoration artisanale tibétaine car je suis passionnée de déco. J’ai ensuite changé d’activité pour me concentrer sur le domaine du bien-être et particulièrement sur le massage tibétain car j’ai grandi avec les savoirs de la médecine traditionnelle du Tibet. En effet mon père est médecin et mon grand-père l’était aussi.

Un premier spa Mont Kailash a été ouvert dans le 7 ème arrondissement puis dans le 2ème. La spécificité du spa est bien sur les connaissances et le savoir de la médecine traditionnelle tibétaine. Les méthodes sont personnalisées à chaque client et le spa transporte chaque patient à travers un voyage apaisant au Tibet.

Où et avec qui avez-vous appris la médecine tibétaine ? Est-ce quelque chose qui se transmets dans chaque famille au Tibet ?

Comme je le disais, je suis allée à la faculté de médecine traditionnelle de Lhassa. J’ai également appris avec mon père et mon grand-père qui m’ont enseigné les rituels traditionnels. Cela se transmet en effet de génération en génération.

mont-kailash-spa-massage-tibetain-paris.jpg

Vous proposez des massages. En quoi sont-ils bénéfiques pour le corps et l’esprit ? Sur quels points vous attardez-vous lors des massages, et pourquoi ?

Les massages du Mont Kailash sont bénéfiques pour le corps car ils aident à maintenir leur équilibre. Souvent le corps se dissocient de notre esprit à cause du stress, de la fatigue… Nos massages aident à tout remettre en place pour se sentir de nouveau mieux. Équilibrer son corps et son esprit est un vrai travail à faire sur soi même. Lors de nos massages nous nous attardons sur les méridiens, les points d’acupuncture et les canaux d’énergie pour soulager le corps et libérer l’esprit.

Vous proposez désormais des ateliers de méditation menés par le moine tibétain Tenzin Khidup qui a posé ses valises à Paris.  Comment l’avez-vous rencontré ?

Le spa Mont Kailash est un lieu très connu de la communauté tibétaine, presque tout le monde le connaît ! C’est comme cela que j’ai rencontré Gyeshi Tenzin Khidup.

En quoi consistent ces ateliers et en quoi la méditation est bénéfique pour chacun, au quotidien ?

Les ateliers de méditations ont pour but de s’accorder un moment pour soi qui vous accordera la paix intérieure. L’atelier démarre par une explication sur la méditation tibétaine par le moine puis ensuite une mise en pratique avec des mantras et des chants et enfin une séance de méditation en silence d’une dizaine de minutes. La méditation est importante car elle nous permet de nous reconnecter à notre corps et notre esprit.

mont-kailash-atelier-meditation-moine tibétain Tenzin Khidup.jpg

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui n’arrivent pas à se concentrer et dont les pensées vont et viennent pendant une méditation ?

Mon conseil est tout simplement de rester soi-même et de s’écouter. Il ne faut pas trop forcer la première fois que l’on médite, c’est en pratiquant régulièrement, un petit peu chaque jour que l’on arrivera à mieux se concentrer. Il faut essayer de concentrer son esprit sur un objet, une personne, le visualiser et rester focus sur cette intention.

Pour s’initier à la méditation, combien de temps conseillez-vous ?

Ce n’est pas tant le temps de pratique qui est important, c’est plutôt la concentration et la visualisation qui est primordiale. Chacun peut pratiquer le temps qui lui plait.

Quelles sont vos bonnes adresses pour découvrir la culture tibétaine à Paris ? 

Mon adresse tibétaine préférée est le restaurant Talai lamo au 18 boulevard Exelmans dans le 16ème. J’aime aussi beaucoup la pagode de Vincennes qui est lieu apaisant.

Des conseils bien-être ou des recettes naturelles pour affronter l’hiver ?

Pour cette hiver, il ne faut pas hésiter à avoir recours aux plantes, boire beaucoup de tisanes, utiliser du curcuma dans ses plats… Favoriser la chaleur avec des bains aux huiles chaudes pour éviter les rhumes et sortir bien emmitouflé !

 

Les prochains ateliers de méditation avec le moine tibétain Gyeshi Tenzin Khidup auront lieu le 28/11, le 5/12 et le 19/12.

Inscription sur le site du Mont Kailash.

 

Crédits photo : Dire Agency

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s