Faire du sport avec Schwarzenegger, c’est possible : voici This is Arnold by Josia.N

Avouez-le, vous avez toujours rêvé de faire une séance de sport en mode revival des années 80, en legging rose fluo et baskets flashy. Et si, dans l’esprit, c’était Arnold Schwarzenegger votre coach ? Gros muscles et rire au programme ?

Ne rêvez plus, la fabuleuse Josia a eu l’idée de ce tout nouveau concept sportif, et ça s’appelle This is Arnold. On danse, on se dépense sans y penser, on s’éclate en résumer, tout en faisant du sport, c’est d’une inventivité et d’une créativité épatantes. Pensé par Josia de A à Z, This is Arnold risque de venir colorer votre hiver… Rencontre avec cette Parisienne qui, avec son corps de rêve alors qu’elle est jeune maman, en viendrait presque à nous convaincre de regarder discrètement des vidéos de Schwarzy pour s’échauffer !

Surprise : on vous fait gagner en exclu 2 places pour la prochaine session privée de This is Arnold, à Paris, le 26 octobre. Pour jouer, c’est simple, laissez-nous un commentaire sous cet article. Et doublez vos chances de gagner en participant sur notre page Facebook.
Tirage au sort la veille du cours, le 25. 

Interview réalisée avec Lila Sahraoui 

Quand as-tu commencé à faire du sport ?

Josia : J’ai débuté le sport peu de temps après l’arrivée de ma fille. J’ai vécu un accouchement assez difficile, avec des complications ensuite, du coup, le sport est arrivé après ces moments durs pour remodeler mon corps. J’ai commencé avec un coach, avec des sports de performance, d’effort et d’endurance, comme le fitness, le cardio training, des circuits. Mais au bout d’un an, il me manquait quelque chose… De plus cool, de plus fun, que j’aime. C’est comme ça qu’est né « This is Arnold ». J’aime danser, j’aime m’éclater chez moi, j’aime faire du sport avec mes amis, tout en m’amusant, donc ce concept est venu tout naturellement.

Comment fais-tu pour être une « happy fit mum » ?

Josia : C’est gentil de me dire ça ! Je suis persévérante et j’ai souvent des objectifs que je ne lâche pas. Au début, dans mes entraînements sportifs, j’avais un manque de confiance et donc je terminais les exercices… en pleurant. Et puis, ça s’est effacé avec le temps, j’ai pris confiance en moi et ça a tout changé. Le sport m’a donné une énergie dingue, ça m’a aussi motivé à faire plein d’autres choses !

Arnold Schwarzenegger, j’ai toujours été fan de lui et surtout de son image dans les années 80. Je pense tout de suite au Muscle Beach, en Californie. Josia.N

Je comprends mieux le concept de This is Arnold, du sport mais dans la bonne humeur ! Tu me racontes ce nom, pourquoi Arnold ?

Josia : Tout part d’Arnold Schwarzenegger, j’ai toujours été fan de lui et surtout de son image dans les années 80. Je pense tout de suite au Muscle Beach, en Californie, un fameux club de bodybuilders à Venice Beach pour répondre à ta question… A cette époque, ils étaient considérés comme les mannequins du sport, sans se prendre au sérieux. C’était esthétique et beau, on les idolâtrait, on les touchait, c’était comme des Dieux ! Donc en grande fan d’Arnold, de ces Dieux vivants, je les chérissais (rires) et j’avais envie de les honorer. J’aime bien cette vibe américaine, l’énergie que l’on perçoit et j’ai ma deuxième famille là-bas. J’espère vivre un jour à Los Angeles !

Pour résumer, quel est le concept « This is Arnold » ? 

Josia : « This is Arnold », c’est du sport décomplexé. 45 minutes de cours d’aérobic, de danse aérobic, c’est pour cela que les cours peuvent être donnés par des coachs ou des professionnels de la danse. On retrouve les années 80-90 par les pas mais aussi toute l’ambiance pendant les cours. La musique, une playlist bien choisie, et un univers travaillé. Les cours auront lieu au W à Opéra, une fois par mois. En parallèle, on organisera d’autres activités avec des marques, en cours privés.

Qu’est-ce qui t’inspire autant dans les années 80 ?

Josia : J’aime vraiment cette époque pour ses séries comme dans Sauvés par le gong, les Années collège. Je suis tombée dedans à cause de mon cousin qui les regardait. Il achetait aussi pas mal de 45 tours qu’il mettait à la maison, comme Depeche Mode. Bon et bien sûr, j’adore le look sport de ces années-là, le legging, le shorty, les brassières. J’ai repris pour « This is Arnold » certains codes colorés, mais pas tous.

Pour toi, est-ce que la tenue de sport a un impact sur la manière dont tu t’entraînes ?

Josia : Oui, je crois que la tenue est importante. J’aime bien m’habiller pour mon sport, me sentir à l’aise et jolie dans un legging bien fit, avec une brassière sympa, plutôt que dans un jogging trop large où chaque mouvement est moins bien dessiné. Disons que ça peut être source d’inspiration et de motivation !

This is arnold photo ten days in paris.jpg
Première session « This is Arnold » à laquelle nous avons assisté avec Lila – crédit : 10 Days

Pourquoi avoir choisi de l’aérobic plutôt qu’un cours de sport classique ou du crossfit, du cardio, etc. ?

Josia : Disons que ça existe déjà alors qu’avec « This is Arnold », on arrive avec une activité où l’on se défoule et on s’amuse. L’idée c’est de se lâcher, de se sentir bien, c’est un concept 100% féminin. On ne se complexe pas, on ne se regarde pas, on se désinhibe. On est là pour passer un bon moment, s’amuser. On oublie la salle de sport et les regards dérangeants, là, c’est l’inverse ! Et on élimine ! Sur une bonne séance de « This is Arnold », tu perds environ 300 calories !

Tes autres plaisirs dans la vie, hors sport, c’est quoi ?

Josia : J’aime manger. Je suis accro au poulet ! (rires). J’adore le chicken, c’est dans mes veines… Mon coach @Doloke me dit à chaque fois : « C’est bien Josia, le poulet c’est de la bonne protéine… Mais le poulet pané, c’est non ! ». Mais c’est ce que je préfère. (rires). Je cuisine pas mal, plus sérieusement. Et sinon j’aime passer du temps avec mes amis, rigoler, c’est un réel besoin au quotidien. Faire du shopping, j’adore dépenser, Paul Smith, GCDS Wear – c’est du sportwear mais top.

View this post on Instagram

ÉNERGIQUE RENTRÉE 😎.

A post shared by ThisisArnold by Josia.N (@thisisarnold_) on

Tes projets pour « This is Arnold », dans les mois à venir ?

Josia : Développer les cours et surtout sortir de Paris, aller en province. J’ai envie que toutes les filles aient la chance de découvrir Arnold… Pourquoi les en priver ?

Si demain tu le croises, Arnold, tu lui dis quoi ?

Josia : Je lui dis « More Energy Baby », forcément ! (rires). Arnold, je t’attends ! En plus, je sais que tu es en tournage en Europe pour le prochain volet de Terminator… So…

Vous pouvez suivre This is Arnold sur Instagram et retrouver toutes les infos sur son site. Mais aussi Josia pour une dose de bonne humeur quotidienne

Crédit photo de couverture : Jean-Marc Adem Jaleel

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s