Et si on chantait ? BAM Karaoke à la conquête de nos voix

On aime toutes et tous le karaoké. Que l’on chante bien ou faux, entre amis, en couple ou pourquoi pas seul(e), chanter ça détend, ça fait du bien au moral et surtout, c’est une activité des plus originales à faire pour surprendre son entourage. Booba, Diam’s ou Céline Dion, ils sont tous là chez BAM Karaoke Box, le meilleur karaoké de Paris avec un standing luxe et surtout, des cocktails à tomber. Un nouveau BAM House vient d’ouvrir à Paris, à Madeleine, mais grâce à Arnaud Studer que l’on a interviewé pour en savoir plus sur son concept, on découvre qu’il est possible de chanter en France mais aussi à l’étranger. Et ce n’est que le début !

Alors, prêt(e)s pour se casser la voix ? 

Bonjour Arnaud, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je suis Arnaud, le fondateur de BAM Karaoke Box. J’ai 35 ans et je vis à Paris. Après des études à la London School of Economics et à l’Edhec, j’ai travaillé dans un fond d’investissement. Mais un voyage au Japon en 2011 a changé ma vie !

BAM-Portrait-Arnaud-Studer-HD-©albindurand(@_albin_)-8259.jpg

Comment est né BAM Karaoké ?

Lors de ce voyage justement, je découvre et expérimente le karaoké en salles privées, véritable institution en Asie. N’étant pas fan de karaoké à la base (mon talent n’est pas reconnu à sa juste valeur), je suis surpris de passer une excellente soirée ! À mon retour à Paris, cela m’inspire et je décide de mettre sur pied un concept unique : des salles privatives de karaoké mais « à la française » et bar à cocktails. BAM Karaoke Box est aujourd’hui le précurseur et le leader du karaoké privatif haut de gamme.

Quelle est l‘idée, le concept au-delà du karaoké ? Que viennent vivre les gens chez BAM ?

Nous essayons de créer une nouvelle expérience libératrice, de changer la vision du karaoké en le présentant comme un divertissement plus agréable et amusant, mais aussi de concevoir des lieux propices au partage, à la fête, et parfaits pour se créer de beaux souvenirs.

BAM Madeleine - Les partitions - 10 personnes ©Nomadistmoon

Le nouveau BAM a ouvert à Madeleine, est-ce que cela signifie que ça cartonne ?

L’engouement est assez fort, oui. Nous conseillons de réserver plusieurs semaines à l’avance pour être certains d’avoir la salle et le créneau de son choix le week-end. Cela nous motive à poursuivre notre développement, en France et à l’international. Pour l’instant, le nouveau BAM Madeleine est le 4ème établissement à Paris. Nous avons également ouvert cette année un BAM à Bordeaux et un à Madrid.

Quelle est la place du karaoké en France ? Et à Paris ?

Le karaoké a une place toute particulière dans le coeur des français depuis les années 90, mais souffrait d’une image ringarde. Depuis notre première ouverture parisienne en 2014, nous travaillons à moderniser le concept, ne plus le rendre « inavouable » et, par la même, répondre à une nouvelle demande de divertissement innovant et original (nos lieux sont tous high-tech, instagramables et fun, l’expérience client se vit dès la réservation sur le site internet…). Aujourd’hui, des nombreuses marques de luxe ou pointues tournent des films ou photographient des campagnes à l’intérieur de nos salles privées (L’Officiel, Lancôme, Canal+, Netflix…), des team-buildings de sociétés s’organisent régulièrement dans nos établissements (Le Slip Français, Ubisoft, L’Oréal…) et nos clients n’hésitent pas à s’afficher fièrement dans un BAM sur leurs réseaux sociaux.

Et à titre personnel, c’est un plaisir ? Une passion ? Ou c’est juste le travail ? 

Après 5 ans, c’est toujours autant un plaisir de faire une session karaoké avec mes amis ou avec mon équipe. Après une journée de travail, c’est le meilleur moyen de se détendre !

Pourquoi BAM ?

Pour « Boîte À Musique » initialement. Mais finalement, nous avons préféré faire simple, l’acronyme est tellement plus sympa.

Quel est ton top 3 pour chanter un karaoké ?

Un classique : « Wonderwall », d’Oasis.
Un plaisir coupable : « Mon Mec à moi » de Patricia Kaas.
Et un duo : « Confessions Nocturnes », Diam’s et Vitaa.

Et les 3 pires chansons ? 

Celles qui sont impossibles à chanter : « Chandelier » de Sia, « The Show Must Go On » de Queen ou « Ma Benz » de NTM. Mais ça génère aussi de beaux fous rires, donc pourquoi se priver ?

Un mot pour celles et ceux qui vont venir à Madeleine découvrir le nouveau BAM ?

Beaucoup de surprises ! Sur la carte et derrière chacune des portes. Le studio de design d’intérieur est le même que pour notre établissement madrilène : Pablo Peyra, ambiance végétale et boisée au rendez-vous, une inspiration hôtel particulier et une très belle hauteur sous plafond. Dans tous les cas, nous espérons que ce nouvel établissement vous plaira autant qu’à nous, et que tout le travail et le cœur que nous y avons mis s’y reflétera.

 

Pour réserver votre session, c’est sur le site de BAM Karaoké.
Vous pouvez les suivre sur Instagram et Facebook.
BAM Madeleine, 4 rue de Caumartin, Paris 9ème.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s