Les 3 films à voir au cinéma en août : 120 battements par minute, Les Proies et Petit Paysan

120 battements par minute, de Robin Campillo

Sortie : 23 août 2017

Synopsis : Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

Notre avis : Engagé.

Come back dans les années 90, au sein d’un groupe de militants d’Act Up, jeunes (et moins jeunes), engagés, vivants, solidaires. Le réalisateur Robin Campillo signe avec ce film une œuvre merveilleuse, une mise en lumière forte d’une indifférence générale concernant les malades du Sida il y a tout juste 25 ans. Et sans être totalement politique, le film montre un groupe uni qui s’est battu, sans avoir peur des conséquences de leurs actes. Une belle résonance dans notre société. Côté réalisation, c’est à la fois instructif et beau, divertissant et intéressant. Et le casting, tout juste parfait avec une révélation en France, Nahuel Perez Biscayart (déjà très connu en Argentine). À voir absolument !

120 battements par minute.jpg

 

Les Proies, de Sofia Coppola

Sortie : 23 août 2017

Synopsis : En pleine guerre de Sécession, dans le Sud profond, les pensionnaires d’un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé du camp adverse. Alors qu’elles lui offrent refuge et pansent ses plaies, l’atmosphère se charge de tensions sexuelles et de dangereuses rivalités éclatent. Jusqu’à ce que des événements inattendus ne fassent voler en éclats interdits et tabous.

Notre avis : Excitant.

Tensions sexuelles, groupe de filles et de femmes en proies à leurs désirs, on ne peut que conseiller ce nouveau film de Sofia Coppola. La réalisatrice cerne avec brio les penchants féminins sans pour autant tomber dans la caricature. Et les décors, les mises en scène, les costumes, rien n’est laissé au hasard. Dans le même esprit que le roman, Les Proies dont il est l’adaptation, le film nous enivre et nous fait rire, pour un très bon moment de cinéma.

Les Proies.jpg

 

Petit Paysan, d’Hubert Charuel

Sortie : 30 août 2017

Synopsis : Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

Notre avis : Bouleversant.

Un film très actuel qui nous bouleverse et qui nous plonge dans un questionnement sur notre agriculture, nos paysans, leurs défis financiers et humains au quotidien. Faut-il les laisser mourir ? Faire face aux maladies de plus en plus fréquentes qui touchent leurs bêtes – et donc leur économie ? Ce petit paysan, magnifiquement interprété par Swann Arlaud, est un film fort, non sans être joyeux qui s’avère être un excellent moment de cinéma, où l’on en sort interrogatif, surpris et… changé.

Petit Paysan.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s