La Traversée, enfin un restaurant qui nous fait voyager

Implanté dans le village Ramey, dans le 18ème, La Traversée est un restaurant ouvert par des potes, passionnés de voyages, de cuisine (bien sûr) et bien dans leurs baskets. Avec un menu midi exceptionnel (plat à 12 euros, entrée / plat ou plat / dessert à 16 euros, entrée / plat / dessert 19 euros), La Traversée propose des plats originaux, mêlant exotisme, tradition française et inventivité. À partager ou à garder pour soi, le concept de petits plats (pas si petits que ça !) est ingénieux entre amis ou en famille. C’est très très bon, sans en rajouter, et la qualité est au rendez-vous. Que demander de plus ? À table ! Plus sérieusement, nous avons questionné les trois amis qui se cachent derrière La Traversée. Et voyez-vous cette une belle histoire qu’ils nous comptent là…

restaurant la traversée paris 18 crédit frigo studio8
Crédit : Frigo Studio 

L’Arrogante : Bonjour à vous trois, pouvez-vous brièvement vous présenter ?
La Traversée : Charles NEYERS, le chef en cuisine, Witold BERTRAND et Camille ROUSSEAU en salle. Nous sommes tous les trois amis de longue date et associés du restaurant La Traversée qui a ouvert ses portes en septembre 2017.

Comment est-ce que vous vous êtes rencontrés ?
La Traversée : Nous nous sommes rencontrés pendant notre cursus à l’école hôtelière Vatel, à Paris en 2008.  Nous nous sommes suivis ensuite dans la même école de commerce.

Je crois savoir que vous avez l’âme voyageuse, que vous ont apportés ces périples dans votre aventure Parisienne ?
La Traversée : Nos voyages ont sans aucun doute influencés notre cuisine, on retrouve toujours dans notre carte une épice, un légume, un assaisonnement qui vient d’ailleurs. Mais l’idée d’avoir des petites assiettes le soir proches des « tapas » ou des « mezzés » à disposer partout sur la table et à partager entres amis ou en famille, c’est assez loin du traditionnel entrée-plat-dessert Français quand on y pense…

En quoi le fait que vous soyez amis soit un plus pour le restaurant ?
La Traversée : C’est un plus car c’est la chance d’être entres amis pendant les temps durs, de se serrer les coudes, de se protéger mais aussi dans les moments de plaisir, ou l’on profite tous ensemble. C’est surtout un plaisir au quotidien de travailler tous les jours aux cotés de personnes que l’on aime, avec toute l’équipe, on se considère comme une vraie famille et c’est la véritable force, surtout dans un secteur comme la restauration qui impose un rythme qui n’est pas toujours facile.

« La recette peut paraître simple aux premiers abords mais elle est en fait très pointue, les saveurs sont subtiles, le dressage de l’assiette est très féminin et élégant. L’Arrogante, ça lui irait pas mal », l’équipe de La Traversée. 

 

Votre plat du moment ?
La Traversée : En ce moment, cela serait surement le bœuf de Salers juste saisi au barbecue, une viande excellente, extrêmement tendre, avec la sauce chimichurri (Argentine) bien relevée, pleine de saveurs et ses petits poireaux frits pour le croquant.

Si vous n’êtes pas en train de travailler, où aimez-vous aller dans Paris pour manger ? Boire un verre ?
La Traversée : À La Relance, rue de Douai à Pigalle. Un bar d’amis où l’on mange des petites assiettes jusqu’à s’en lécher les doigts et où l’on boit jusqu’à plus soif, toujours en excellente compagnie !

Un mot sur le quartier de La Traversée, le 18ème ? Qu’est-ce qui vous plaît à deux pas de Château Rouge ?
La Traversée : Nous sommes au cœur du Village Ramey, et c’est cet esprit « village » qu’on adore, les commerçants, les habitués, les voisins, les restaurateurs… Il y a une vraie vie de quartier simple et chaleureuse.

Dernière question, si un plat devait s’appeler l’Arrogante, il serait composé de quels ingrédients, quelles saveurs ?
La Traversée : Peut-être le cabillaud que nous avons à la carte au déjeuner. En ce moment, nous le proposons dans un bouillon au kumbo (une algue japonaise), avec des navets et des carottes juste blanchies, quelques pousses… La recette peut paraître simple aux premiers abords mais elle est en fait très pointue, les saveurs sont subtiles, le dressage de l’assiette est très féminin et élégant. L’Arrogante, ça lui irait pas mal.

La Traversée
2 rue Ramey, dans le 18ème
Métro : Château Rouge
Ouvert le lundi de 18h à 2h, puis du mardi au samedi de 12h à 2h
Site / Instagram / Facebook

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s