Bijin : les cosmétiques japonais bio fabriqués en France

La réputation des femmes asiatiques concernant les cosmétiques n’est plus à refaire, et notamment les coréennes et les japonaises qui sont de véritables expertes dans les rituels de beauté. L’industrie de la « K-beauty » ou « J-beauté » comme on les appelle a largement envahit l’occident. Des produits efficaces, mais malheureusement à la composition loin d’être clean pour certains. Ce qui n’est absolument pas le cas de Bijin, une marque de cosmétiques japonaise créée par une française : Alexandra. Bijin, c’est un peu un retour aux sources puisqu’elle s’inspire des rituels ancestraux japonais et utilise donc des produits naturels et bio. Le tout fabriqué en France. Une toute autre approche.

On vous laisse découvrir notre entretien avec Alexandra qui nous livre tous les secrets de beauté des japonaises pour prendre soin de sa peau !

Bonjour Alexandra, pouvez-vous vous présenter ? Qui êtes-vous et que faites-vous dans la vie ?

Bonjour L’Arrogante ! Je m’appelle Alexandra et j’ai créée la marque de cosmétiques Bijin. Je suis née en France et embrasse les cultures hongro-israelo-nippone ! D’où, mon ouverture d’esprit et cette richesse dans mon approche cosmétique.

Vous avez créé la marque de cosmétique japonaise Bijin. Vous nous racontez l’histoire ? Que faisiez-vous avant et qu’est-ce qui vous a donné envie de créer cette marque ?

J’ai tout d’abord étudié les langues et civilisations orientales : japonais, option coréen à l’INALCO. Mon diplôme en poche, je me suis envolée pour le Japon en 1996. Basée à Tokyo pendant plus de 11 ans et simultanément à Hong Kong pendant 2 ans, j’ai débuté en tant que formatrice/animatrice Asie pour le laboratoire Darphin. Cette première expérience m’a permise d’acquérir les bases de l’aromathérapie et le concept de la « beauté sur mesure ».

De retour en France en 2007, l’envie d’entreprendre s’est fait ressentir en 2009. Ainsi, je me suis associée pour la représentation France de la licence beauté Paul & Joe (groupe japonais Albion) en créant Pan Asia Associates. 9 ans plus tard, je choisis de mettre en application mon expertise beauté et ma connaissances de l’Asie en partageant mon apprentissage des super ingrédients japonais via le blog Bijin (belle femme). Parallèlement, je mets au point des formules « cosmetible » ou « soins foodie » issus de matières premières peu on non transformées pour le respect de la peau et de l’organisme. C’est ainsi que les premiers soins Bijin sont lancés fin 2018. Très attachée aux traditions et au savoir-faire ancestral, je décide également de promouvoir l’artisanat japonais via le takesumi (charbon de bambou). Un charbon végétal actif, zéro déchet, utilisé pour la purification de l’eau depuis des siècles au pays du soleil levant…

J’ai récemment posé mes valises à Cusset (Auvergne) où je peux combiner vie privée et travail dans un même lieu (c’est mon luxe). J’ai ouvert un centre opérationnel pour notre activité de charbons actifs distribués sous les marques Takesumi et Le Charbon Actif Français.

Que signifie Bijin ?

Le mot « Bijin » signifie une beauté ou une belle personne (japonais) ou les 2 à la fois ! (c’est mieux)

Votre marque de fabrique c’est les cosmétique foodie. Vous nous expliquez le concept et ses bienfaits ?

Notre peau est l’organe le plus visible et le plus vaste de notre organisme avec une surface de 1.8 m2 et un poids de 3 kg en moyenne. Les millions de pores présents sur notre épiderme peuvent être comparés par autant de bouches. Chaque produit appliqué sur la peau est donc absorbé par les pores et ses composants pénètrent très rapidement dans notre organisme.

Le concept du soin foodie est un retour à une routine plus saine afin de préserver et de maintenir une peau en pleine forme. C’est aussi un principe d’hygiène de vie chinois qui passe par l’équilibre du Yin et du Yang en consommant des fruits et des légumes de 5 couleurs différentes. Ces 5 familles de couleurs : rouge, jaune/orange, vert, bleu/violet, blanc/beige (apport assuré en vitamines et antioxydants) sont non seulement associées aux organes vitaux du corps mais aussi aux 5 éléments de la nature.

Dans la cosmétique foodie, les composants du produit de soin sont issus d’ingrédients de qualité alimentaire. Ces matières premières sont brutes ou peu transformées afin de faciliter leur application cutanée. Ainsi, elles préservent tous leurs pouvoirs actifs et leurs effets. Les ingrédients utilisés proviennent de fruits, légumes, herbes, algues, miel, huiles, minéraux, céréales, fleurs…

Les  éléments superflus tels que parfum de synthèse, parabène, conservateur chimique, colorant chimique et agent de texture sont absents des compositions afin de satisfaire les peaux les plus exigeantes ou sensibles à un environnement chimique

Quels sont les 3 meilleurs ingrédients à vos yeux et pourquoi ?

En effectuant mes recherches sur les ingrédients traditionnels et les rituels de beauté ancestraux nippons, jai découvert 2 pépites (le getto et l’ashitaba), récemment intégrées dans certaines formules de soins de grands noms dont les prix dépassent l’entendement…

Le riz et tous ses dérivés (huile, amidon, farine, son….) fait partie des nombreux secrets de beauté des japonaises. Largement cultivé et à la portée de tous, il a été le premier ingrédient disponible pour la confection de soins avec des recettes beauté qui datent du VIIIe Siècle. Par exemple, l’huile de son de riz que nous intégrons dans notre nouvelle ligne “secret d’Okinawa”, contient de l‘acide oléique, plus de 100 différents anti-oxydants, du coenzyme Q10, vitamine E, plus d’omégas 6 et 9 que l’huile d’olive.

Le Getto (alpinia zerumbet) est traditionnellement consommé en tisane ou en enveloppe de gâteau de riz sur l’Ile d’Okinawa. Véritable cure de jouvence, l’extrait issu de ses feuilles a le pouvoir de renforcer les connexions inter structurelles de la peau. Quant à son huile, elle détruit l’oxygène réactif, celui qui oxyde les lipides présents dans l’épiderme. Résultats : une peau tonifiée, lissée et un teint lumineux. Cerise sur le gâteau, ses molécules végétales aux  propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes préservent la jeunesse de la peau.

L’Ashitaba (Angelica keiskei) est une plante « superfood » qui pousse dans une des îles d’Okinawa. Elle est réputée pour ses propriétés médicinales incroyables. Une étude démontre qu’elle est également un excellent anti-âge grâce à son action antioxydante, améliore la tonicité, et plus globalement, ralentit le vieillissement cutané. En effet, cette plante contient des flavonoïdes capables de réduire le déclin cellulaire lié à l’âge et donc de retarder le vieillissement des cellules.

Notre soin du visage à venir “secret d’okinawa” contiendra ces 3 ingrédients : une véritable bombe anti-âge !

Où sont fabriqués vos produits et d’où viennent vos matières premières ?

Tous nos produits de soins sont fabriqués à Toulouse dans un laboratoire spécialisé en cosmétique végétale. Les ingrédients sont sourcés là où se trouvent les meilleures qualités d’huiles ou de plantes (Martinique, Japon, France…)

Quels sont les points qui différencient une femme japonaise et une femme française lorsqu’il s’agit de la beauté et notamment des soins ?

L’exigence et l’éducation des consommatrices japonaises poussent les marques à toujours aller plus loin en matière de qualité, d’innovation, de technologie et d’efficacité tout en gardant cet esprit authentique et traditionnel. Elles sont très pointues dans leurs choix de cosmétiques et routine de soins. Elles étudient longuement les différents produits (via les blog, les sites de critiques de soins, les magazines…) et consultent les “beauty advisors » pendant de longues heures avant de jeter leur dévolu sur une marque ou un soin. Le layering   fait partie de la culture beauté japonaise, il est scrupuleusement suivi dès l’adolescence. (NDLR : le layering consiste à appliquer successivement sur le visage plusieurs couches de soin)

La femme française est plus naturelle et préfère une routine minimaliste mais efficace. Bien que nous, soyons encore attachées à nos marques institutionnelles, nous nous tournons volontiers vers des produits venus d’ailleurs qui ont fait leurs preuves et qui font voyager notre vanity…

Quels sont les rituels de beautés japonais qu’on devrait toutes adopter ?

Le IN/OUT : ou intérieur/extérieur. Bien que l’industrie cosmétique nippone soit à la pointe de la technologie (exemple de Shiseido avec plus de 2800 brevets), elle a su conserver les traditions et intégrer les ingrédients locaux ancestraux dans leurs compositions (soie, thé vert, riz, algues…) qui ont démontré leurs bienfaits et leurs efficacités cutanées au fil du temps.

Néanmoins, une alimentation saine et équilibrée associée à une bonne hygiène de vie demeurent le secret de beauté numéro un des japonais.  D’ailleurs, le bol quotidien japonais reste  pratiquement inchangé depuis des siècles, le menu principal est toujours composé de riz, légumes, poissons et algues. « La peau est le reflet de l’état de santé physique, psychologique et énergétique des différents organes du corps. » selon les médecines traditionnelles chinoise et japonaise.

Pour résumer, un complément de beauté pris oralement (compléments alimentaires, alimentation saine, super food…) combiné à une routine de soins adaptée est incontournable pour rester belle.

En ce moment, avec le port du masque et l’utilisation du gel hydro-alcoolique, notre peau est irritée, asséchée et parfois sujette à de petits boutons ? Quels produits nous conseilleriez-vous ?

L’alcool fait des ravages sur la peau car il la déshydrate fortement. Le premier geste est de soulager en réhydratant les couches superficielles puis nourrir en profondeur.  Une astuce efficace, 100 % naturelle et et micro budget : L’amidon de riz ou l’eau restante de riz cuit soulagent les irritations et apportent de l’hydratation.

L’huile de camélia bio hydrate et nourrit à la fois. A appliquer plusieurs fois par jour. L’huile de camélia est l’une des plus riches en acide oleic (+80%), elle contient des vitamines A, B, D, E et des omégas 3, 6 et 9. Ce qui lui confère des vertus anti-inflammatoire  et le taux d’hydratation est maintenu au cœur de la peau ou des parties kératineuses.

Huile de Camélia

Quelles sont vos meilleures adresses pour retrouver un peu de Japon à Paris ?

La Maison de la culture du Japon et le Quai Branly à Paris : un concentré du Japon culturel  dans le même quartier !

L’incontournable : Toraya dans le 1er arrondissement. Ce salon de thé est une véritable institution !

La rue Sainte-Anne regorge de bistrots traditionnels japonais et d’épiceries où j’allais souvent faire mes emplettes lorsque je vivais à Paris.

Izakaya Issé, rue de Richelieu : un traditionnel izakaya (auberge typique japonaise)

Un mot de la fin en japonais ?

侘寂 わびさび (Wabi sabi) : concept esthétique bouddhique qui signifie élégance et simplicité (intraduisible en français) !

お元気で (ô genki dé) : soyez en forme ou faites attention à vous !

Retrouvez tous les produits de beauté Bijin sur le site de la marque.

Crédit illustration pour Bijin : Julie Zeitline

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s