Mode : on fond pour les kimonos de SOK SABAÏ

Cette marque, Sok Sabaï, c’est un petit bijou. Pensée, fondée et élaborée par Sovandy, d’origine Cambodgienne, on peut dire que la mode n’a jamais été autant une invitation au voyage, à l’aventure, aux coloris exotiques et chics. Mais en plus, tout est produit en France et certaines pièces sont faites par des femmes qui sont en réinsertion professionnelle…

Son kimono, on le porte avec facilité pour se donner un style décontracté mais élégant. Mais ce n’est pas tout, la marque est à l’image de sa créatrice, pleines de ressources, maman, passionnée de mode, inventive… Une personne que l’on se fait une joie d’avoir en interview sur l’Arrogante ! C’est magnifique, on vous laisse en savoir plus sur Sok Sabaï, notre must have de cet été et pour septembre.

Hello Sovandy, peux-tu te présenter ? Quel est ton parcours ?

Bonjour, je viens du milieu marketing dans le secteur des cosmétiques de luxe,  un passage dans les grands groupes et en agence de com. Puis j’ai eu mes enfants, j’ai souhaité entreprendre et faire quelque chose qui ait du sens et qui me corresponde mieux.

SOK SABAÏ, veut dire « Ça va bien » en cambodgien. D’origine cambodgienne, je trouvais ce mot joli et donnait le ton à la marque, une marque qui fait voyager.

Comment as-tu eu l’idée de Son Sabaï ? Pourquoi ce nom ?

SOK SABAÏ, veut dire « Ça va bien » en cambodgien. D’origine cambodgienne, je trouvais ce mot joli et donnait le ton à la marque, une marque qui fait voyager, et qui porte un regard bienveillant et positif à la vie.

Les kimonos sont magnifiques. Pourquoi ce choix vestimentaire ? Qu’est-ce que ça te permettait d’explorer ?

Je suis parti du kimono pour faire la pièce signature de la marque, car moi-même j’en collectionne, j’ai des kimonos anciens qui viennent de plusieurs pays avec plusieurs formes et matières différentes. C’est une pièce qui véhicule beaucoup de messages à l’origine, portée pendant des grandes occasions, la manière dont on s’habille donne une indication de sa situation à chaque moment de sa vie. Je trouvais cela fascinant comment un habit pouvait transmettre tant de choses. Maintenant, cette pièce s’est démocratisée en devenant un indispensable à notre dressing. J’ai donc voulu repenser le kimono en proposant un modèle plus moderne plus facile à porter et c’est le tissus qui fait la différence.

Ayant toujours comme fil conducteur le kimono et le upcycling, la marque a élargi sa gamme en proposant des chemisiers, des robes et  des jupes.

Comment les produis-tu ? Les dessines-tu ?

J’ai la chance d’avoir de très belles relations humaines avec mes ateliers et d’avoir une super modéliste qui arrive à retranscrire mes idées. Je travaille sans dessins, de manière non conventionnelle, totalement autodidacte, avec des moodbords et beaucoup dans l’échange de ma perception avec ma modéliste.  Les modèles sont fabriqués en banlieue parisienne par des femmes en réinsertion professionnelle. Certains modèles plus complexes sont fabriqués dans un petit atelier en Bourgogne qui travaille avec des grandes marques de luxe.

Quelle est l’essence de ta marque ?

Le concept consiste à proposer une autre manière de voir la mode, c’est-à-dire plus humaine et qui a du sens. SOK SABAÏ s’inspire de l’univers du kimonos pour élaborer sa collection, elle a d’abord commencé par un mono-produit, des vestes kimonos revisitées à la coupe parfaite et élégante à partir de tissus d’exception et recyclés venant des fins de stock de grandes marques et en pièce unique. Maintenant, ayant toujours comme fil conducteur le kimono et le upcycling, la marque a élargi sa gamme en proposant des chemisiers, des robes et  des jupes.

Comment portez le kimono à Paris ? C’est mon amie Marie ! Quelle beauté 🙂

C’est drôle que tu connaisse Marie, elle était magnifique sur nos photos. Dans la manière de porter le kimono, j’aime que ça soit simple sans en faire trop car la pièce kimono est déjà forte. Donc il faut le porter avec un jean et baskets ou talons, plus accessoires et un rouge à lèvre le soir.

Peux-tu me détailler ce look ?

Le look de Marie justement est plus travaillé pour une soirée, jean + talons + plus maquillage assez sophistiqué.

Quelle est ton histoire ? D’où viens-tu, quel est ton quotidien ?

Je suis d’origine cambodgienne, arrivé en France à l’âge de 8 ans. Notre famille avait fuit la guerre civile et nous avons vécu plusieurs années en camps de réfugiés avant d’arriver en France. Désormais, j’ai deux enfants, et mon travail me permet de m’organiser mon temps comme je veux, entre ma vie familiale et SOK SABAÏ. Ce n’est pas toujours simple, mais ma vie de famille passe avant tout.

Enfin, quels sont tes projets ? Où va Sok Sabai en 2020 ?

J’ai plein de projets créatifs dans la réalisation de mes collections, seulement, étant une petite structure, le temps me manque énormément. Du moment que la marque puisse encore exister et qu’elle succite un intéret par les clientes, j’en suis heureuse. Je n’ai pas de grosses ambitions, j’essaye surtout de la pérenniser tout en gardant la dimension humaine.

Vous pouvez suivre Sok Sabaï sur Instagram et via leur site

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s