Plongez dans l’univers onirique de Bouchra alias Boubouteatime, collage artiste aux multiples influences

Bouchera Benhalima Bouasria, aka Boubouteatime sur internet, est une artiste au multiples facettes et influences culturelles. Après des études dans la mode à Paris et Londres, elle crée son blog Boubouteatime, qui est désormais un vrai magazine online. Directrice artistique freelance, elle est également collage artiste. Depuis toute petite, elle créée des collages pour s’amuser et s’évader. Aujourd’hui, elle a un univers propre, très poétique, féminin et multi-culturel.

On vous invite donc à vous évader avec le portrait de Bouchra et ses œuvres. Elle nous parle de son parcours, de ce qui l’inspire au quotidien, de ses coups de cœur mode et voyage et comment elle vit cette période de confinement :

Bonjour Bouchra, peux-tu te présenter ? Qui es-tu et que fais-tu dans la vie ?

Bonjour,  Je m’appelle Bouchra, je suis rédactrice en chef du magazine en ligne Boubouteatime centré sur le voyage, la mode et la culture mais chaperonné autour d’un univers arty et éclectique, et surtout sur un lifestyle qui prône le slow travel. Je suis également artiste dans le collage art, graphiste et rédactrice / conceptrice web.

Tu peux nous raconter un peu ton parcours ? 

J’ai toujours été portée par l’art et les disciplines artistiques en général. J’ai suivi tout d’abord après mon BAC des études à l’ecole Esmod (formation stylisme/modélisme) puis après avoir été diplômée j’ai continué au London College of Fashion, un cursus d’un an  pour me former au marketing de luxe. C’était aussi pour avoir une expérience de vie à l’étranger et me former autour d’une pédagogie artistique différente de la pédagogie française qui est souvent trop rigide et qui ne te laisse pas forcément aller au delà de tes limites et exprimer au mieux ta créativité. D’ailleurs c’est à cette époque que le blog est né, à Londres même.

Puis en rentrant à Paris, j’ai travaillé principalement pour des bureaux de style notamment Peclers, car j’adore le fait d’investiguer sur les futures tendances mode et lifestyle et les dénicher à l’avance en fonction des différentes inspirations : faits d’actualité, expo, street style, etc, j’ai également travaillé chez Givenchy juste avant l’arrivée de Riccardo Tischi.

Puis quelques années après je me suis lancée en free lance, tout en développant le blog et les collages et je me suis constituée une communauté solide de personnes qui suivent mon travail et ça me fait très plaisir de voir le résultats de beaucoup d’années d’efforts. J’ai notamment été exposée à Paris, à Londres et à Casablanca mais the best is yet to come 😉

Depuis quand fais-tu du collage et est-ce que tu te destinais depuis toujours à travailler dans l’art ?

Depuis toute petite et vraiment, je me souvient que mon premier cahier collage date de l’âge de 5 ans, l’âge de mon fils ! J’ai toujours été portée par la création en général et sensible à l’art de près ou de loin, depuis ma plus tendre enfance : je passais mon temps à créer, confectionner des DIY, coller, peindre, dessiner tout le temps, écrire des livres aussi !

Où trouves-tu l’inspiration et quel message veux-tu faire passer par tes créations ?

Tout m’inspire ! Je suis une véritable éponge, et une curieuse de la vie. j’ai conservé et heureusement ce petit supplément d’âme d’enfant. Mais si je devais citer les influences principales qui ressortent à chaque fois : le rétro, les USA des années 50/60 en pleine essor de la société de consommation, les pub vintage, une influence arabo orientale due à mes origines Maroco-turco algériennes. J’ai aussi eu l’occasion de beaucoup voyagé, donc ce côté ressort énormément : je suis aussi une grande passionnée de la culture latine et Frida Khalo est ma muse de toujours !

Tu mets souvent des femmes, des personnalités connues mythiques (comme Frida Khalo ou Oum Kalthoum). Pourquoi ?

Ce sont des femmes qui ont incarné très tôt une sorte d’empowerment et de femmes activistes avant l’heure, je trouve qu’elles étaient visionnaires déjà à l’époque et avant-gardistes. Leur univers artistique est touchant et quelque part dramatique. J’aime les univers colorés mais pas parfait encore une fois avec une certaine poésie et un côté dramatique subtile.

Récemment, celle qui a le plus retenu mon attention est celle avec Lana Del Rey. Tu nous en parles ?

J’ai réalisé une série de collages sur la situation actuelle et ce collage fait parti de ma propre interprétation. Ce qui est beau dans un collage ou même une oeuvre d’art en général c’est que chacun peut avoir sa propre interprétation. Et ce collage du coup traduit bien ma vision. Agir de la manière la plus sereine possible et surtout take it easy, tout finira par passer comme chaque tempête le beau temps arrive après !

Tu es aussi la personne qui se cache derrière le magazine Boubouteatime (anciennement un blog) et le compte Instagram Boubouteatime. Quand as-tu décidé de changer de ligne édito et pourquoi ?

J’arrivais tout simplement à un moment où le blogging m’a essoufflée, et passionnée d’écriture et d’investigation en général, je me suis toujours dit au fond que je me sentais plus à l’aise avec la casquette de rédactrice que de blogueuse. C’est un projet que j’ai fait mûrir et que j’ai préparé minutieusement dans ma tête depuis longtemps. Janvier c’était le bon moment et j’ai lancé la machine.

J’ai toujours traité du voyage, de la mode et du lifestyle et anciennement dans le milieu de la mode j’avais envie de montrer ce côté là aux autres, passion qu’ils connaissent mal parce que je ne l’avais jamais assez évoqué.

Le magazine s’articule autour de 2 thématiques principales : la mode et le voyage. En ce moment, quels sont tes coups de cœur mode ? 

Oui exactement et toujours accompagné d’un certain lifestyle, culture, musique, beauté mais à doses subtiles. Pour les créateurs c’est difficile de faire un choix il y en a tellement ! Je suis une inconditionnelle des italiens et de l’esprit coupes parfaites, élégance sans faute et glamour renversant, je trouve que cela ressortira toujours même pour les collections les plus pointues. Bottega Venetta, car je trouve qu’ils ont un branding assez fort et représentatif sans que ça fasse « luxe lourd », Max Mara et ses pièces intemporelles ( manteaux, blazers ) revissées avec brio à chaque saison. En France, j’aime la Parisienne  désinvolte d’Isabel Marant,  grand classique efficace. Depuis peu, je me suis portée d’amour pour les marques Scandinaves : oscillant entre pièce pointues et confort / chic et surtout je salue leur engagement grandissant en faveur de l’environnement notamment par rapport aux actions qu’ils ont engagé pendant leur Fashion Week.

Un peu difficile de parler de voyage en ce moment, mais quelle sera ta prochaine destination et pourquoi ?

Je l’ignore encore cela dépendra des conditions mais si je devais faire un choix je choisirais des destinations efficaces pour le moral : je dirai que la dolce vita italienne me manque beaucoup, le Mexique pour aller visiter la maison de Frida Kahlo et me reposer post confinement à Tulum ça serait top ! Et Marrakech et le Maroc en général me manquent aussi terriblement.

D’ailleurs, pendant cette période de confinement, que fais-tu ? As-tu un programme bien défini ou tu vis au jour le jour ?

Je suis un peu entre deux : la seule régularité solide que je m’octroie c’est au niveau sportif car ma vie d’avant confinement était telle et que je ne peux pas vivre sans sport. C’est plus une question de bien-être d’esprit et de santé, ça me fait un tel bien après une séance que j’arrive à conserver ma routine sportive sans me mettre de pression bien-sûr !

Sinon, je ne suis pas hyper active, il y a des jours où j’aurais envie de faire 1000 choses et d’autres rien du tout. Je profite pas mal pour faire des siestes, mot que je n’ai pas connu depuis des mois, et ça j’adore 🙂 Et je profite d’être avec mes proches.

Sur Instagram, tu es suivie par plus de 77 000 personnes. Quel est ton par rapport à Instagram ? Accro ou pas du tout ?

Accro oui mais de manière raisonnée, je pourrais très bien faire une detox de quelques jours et me couper plusieurs heures sans souci, justement ma vie de famille me tire facilement de ma rêverie digitale. Sinon, accro oui dans le sens où j’adore partager, transmettre, et échanger, je trouve que c’est l’énorme bon côté des réseaux sociaux, donc oui si on l’utilise à bon escient on peut être accro dans le bon sens du terme 🙂

Tu es parisienne depuis ton enfance. Quelles sont tes adresses préférées ? 

Oui depuis bébé ! Côté mode, je suis une adepte de & Other Stories,  je ne suis pas très shopping car je n’ai plus le temps et la patience,  et quand je le fais j’aime bien les concept stores du genre : Centre commercial pour les kids ou Smallable que j’adore. J’aime bien les Galeries Lafayette Champs Elysées : je trouve que la clientèle, l’image est plus créateur plus arty et même si c’est touristique elles attirent moins le tourisme de masse. Je chine aussi pas mal et j’aime bien faire les brocante lorsque c’est la saison.

Côté food, il y en a tellement ! J’adore la boulangerie Circus Bakery, le café Berry et Republique of Coffee. J’aime manger chez Yaya, Daroco ou le restaurant de l’hôtel Brach.

J’adore les musées en général, hors confinement j’essaie de dénicher un max d’expos à faire, et il m’arrive de pousser la porte des petites comme des grandes galeries d’art pour discuter avec les galeristes, les artistes etc

Pour finir, notre mag s’appelle L’Arrogante. Quelle est l’œuvre de collage la plus arrogante et pourquoi ?

Justement le collage que tu as bien aimé avec Lana del rey 🙂 Et le dernier que je viens de publier avec Frida Khalo au premier plan :

Je voulais faire ressortir, dans ce collage, son côté femme majestueuse, fière avec un beau port de tête.

Retrouvez les collages de Bouchra sur son compte Instagram dédidé !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s