Un week-end en Suisse à l’hôtel.D Genève : de la vieille ville au lac Léman pour une déconnexion

Un besoin d’air, de respirer, de se poser. 

Que l’on soit en couple, entre ami(e)s ou en famille, on cherche toutes et tous un havre de paix pour se balader le temps d’un week-end, une ville où shopping et restaurants font bon ménage, un parc et un lac splendides le long desquels se promener aux premiers rayons de soleil. Ne cherchez plus, on a trouvé le bon spot. En deux ou trois jours, l’hôtel.D Geneva est l’endroit idéal pour séjourner, à deux minutes de la gare et pas plus de dix minutes de la vieille ville. Sa décoration signée Sybille de Margerie nous accueille avec douceur et confort – une literie exceptionnelle, pour une déconnexion parfaite, loin du stress parisien. Genève, c’est très rapide d’accès grâce au TGV Lyria qui permet la connexion entre la France et la Suisse. En seulement 3 heures, on ne voit pas le temps passer et le train est très confortable. J’ai eu la chance de rencontrer Bridget et Lee à bord, venues d’Australie et de Nouvelle-Zélande… On va garder contact, et c’est une amitié qui est née !

À Genève, on découvre que l’hôtel. D Geneva est le 7e d’un groupe familial où, depuis plusieurs générations, c’est l’excellence et l’accueil haut-de-gamme qui assurent leur sérénité… On a décidé de donner la parole à Élodie Baly, qui a su nous recevoir à Genève avec tellement de gentillesse et de bienveillance, que nous n’avons qu’une seule envie : y séjourner à nouveau !

À travers cette interview, pourquoi ne pas vous laisser embarquer pour une escapade à Genève ? On vous fait le programme ! 

WEEKEND A GENEVE SUISSE LAC HOTEL - 31
Élodie Baly de Diana Hôtels Collection

Est-ce que tu peux te présenter ? 

Je m’appelle Elodie Baly, je m’occupe principalement de la communication et de l’administratif. Nous sommes un groupe familial avec un siège social en France. Nous avons 10 hôtels en France et 3 hôtels en Suisse. 

Qu’est-ce que l’on peut raconter sur ce très bel hôtel dans lequel nous sommes ici, à Genève, pour cette interview ?

L’hôtel a ouvert ses portes en avril 2019, il compte 57 chambres réalisées par Sybille de Margerie. C’est notre deuxième collaboration, après l’hôtel.D à Strasbourg en 2014. On a tellement aimé cette collaboration qu’à l’ouverture de l’hôtel.D ici à Genève, cela a été une évidence de lui confier l’architecture d’intérieur. 

Pourquoi avoir ouvert le D.Hôtel à Genève, en Suisse, le petit dernier de la famille ? 

Comme nous sommes une famille derrière ce groupe hôtelier, toutes nos ouvertures sont liées à un attachement familial. Julien Baly, mon beau-frère, a fait ses études en Suisse, tout comme nous, à l’école hôtelière mais Julien a toujours eu cette attache très forte avec Lausanne et Genève. Aujourd’hui, Julien s’occupe du développement des hôtels en Suisse et Thomas Baly, mon mari, du développement des hôtels en France. Cette ville est vibrante, alors en plein développement en Suisse, Julien a vu cette opportunité ici à Genève, on a foncé.
Aujourd’hui, nous sommes ravis d’être ici ! 

On peut parler de petit cocon en plein coeur de Genève.

Dans quel Genève se situe l’hôtel ? C’est un véritable cocon et pourtant autour, c’est très vivant et populaire, non ?

Nous sommes dans le « quartier des Paquis », c’est un endroit éclectique, qui bouge, qui a une vie nocturne. C’est idéalement situé, à 2 minutes de la gare, à 3 minutes du Lac, tout se fait à pied ! C’est vivant et parfait pour celles et ceux qui veulent visiter Genève. 

Ça tranche avec la décoration et l’atmosphère de l’hôtel, comment pourrais-tu les décrire ?

Nous sommes sur des tons très doux, avec des touches de doré, du marbre blanc et noir, des parois travaillées subtilement, c’est une atmosphère très cosy. On peut parler de petit cocon en plein coeur de Genève. 

À ton avis, en quoi c’est une bonne idée de venir en couple, entre amis ou en famille pour un week-end à Genève ?

Ce qui est génial ici, c’est que de Paris pour venir à Genève en TGV Lyria, c’est assez rapide (ndlr : effectivement, on a mis 3 heures porte à porte). Ce n’est pas la première ville à laquelle on pense pour faire du tourisme alors que tout est agréable, de la vieille-ville avec les rues pavés, des ruelles escarpées, c’est valloné, original, aux points de vue sur le Lac qui sont sublimes. On a une douceur de vivre ici à Genève, tout est bien aménagé pour se promener, respirer, décompresser. Après, il y a de grosses institutions à Genève, on peut les visiter, l’OMS, les Nations Unies, etc. Au D Geneva en étant à 2 minutes de la gare, on peut se permettre d’aller une matinée à Lausanne, c’est facile, ou Vevey. On a les Alpes en face, le Mont Blanc enneigé, il y a un côté nature en Suisse qui peut faire du bien aux Parisiens, Parisiennes. On prend une vraie bouffée d’air frais à Genève, et ça, ça fait du bien. 

WEEKEND A GENEVE SUISSE LAC HOTEL - 1
La « Mouette », d’une rive à l’autre sur le Lac Léman
MUSEE PATEK PHILIPPE
Musée Patek Philippe

48h à Genève, que faire ?

  • Réservation pour partir en TGV Lyria, le train entre la France et la Suisse, aussi confortable que rapide.
    TGV Lyria 
  • Visite du Musée Patek Philippe, le plus grand musée au monde dédié à l’horlogerie et les montres. 5 siècles d’art horloger, c’est passionnant et très original pour une première visite à Genève.
    Patek Philippe MuseumRue des Vieux-Grenadiers 7, 1205 Genève, Suisse.
    Heures d’ouverture : mardi au vendredi 14h00 – 18h00, samedi 10h00 – 18h00
  • Arpentez la vieille ville, de la Cathédrale Saint-Pierre au Mur des Réformateurs, tout est magnifique dans cette partie de Genève historique.
  • Les Bains des Pâquis, pour se détendre ou déjeuner / dîner. Ambiance décontractée, grandes tables conviviales et festives, idéal entre amis ou en famille.
    Bains des Pâquis, Quai du Mont-Blanc 30, 1201 Genève.
  • Faire comme les Genevois et se baigner dans le lac ! Non, moins courageusement, se balader le long du Lac Léman, prendre la « Mouette » – petit bateau façon métro sur l’eau, louer un pédalo… Un air de vacances en plein coeur de la ville.
  • Dîner au restaurant Les Armures : une institution à Genève, le plus vieux café de la ville. Fondue délicieuse, raclette tout aussi succulente, option salade ou poisson possible.
    Les Armures, Rue du Puits-Saint-Pierre 1, 1204 Genève.
  • Faire une pause café et goûter au Qafé Guidoline. Accueil au top, Latte délicieux et brownies à tomber par terre. Décoration spacieuse, un peu industrielle. À quelques secondes du lac.
    Qafé Guidoline, Rue des Pâquis 24, 1201 Genève.

Tu es une battante Elodie ça se sent, comment est née ta passion pour l’hôtellerie ? Même si cette aventure est familiale, on sent une véritable passion dans ton métier. 

J’ai toujours adoré l’hôtellerie. J’ai eu mon Bac hôtelier, ensuite je suis partie travailler à Londres dans un grand hôtel – le Hyatt Regency. Ça m’a permis de perfectionner mon anglais. Ensuite, j’ai intégré cette école hôtelière en Suisse, très réputée et j’ai rencontré mon mari Thomas dès la première semaine ! (rires). Alors que je n’avais qu’un seul objectif, me concentrer sur mes études. C’était raté ! (rires). Aujourd’hui, on est parents de deux enfants. On a travaillé tous les deux à Paris, je travaillais pour les Ventes Internationales pour Hilton. Puis nous sommes partis vivre à Singapour, toujours dans l’hôtellerie, j’étais au Grand Hyatt encore une fois. Et à un moment donné, ses parents sont venus nous voir et nous ont demandé de revenir en France. Après réflexion, on s’est dit oui, malgré les joies d’une vie d’expatriés avec notre réseau et nos amis. Thomas avait envie de les retrouver et de soutenir la belle réussite familiale. On s’était dit à l’époque, si jamais ça ne fonctionne pas, on repart. Dix ans plus tard, je suis toujours là ! (rires). 

WEEKEND A GENEVE SUISSE LAC HOTEL - 32

On a une douceur de vivre ici à Genève, tout est bien aménagé pour se promener, respirer et décompresser.

Le travail en famille, ça donne quoi ? Est-ce évident au quotidien, de son mari à ses beaux-frères et beaux-parents ? Est-ce que vous arrivez à vous voir et ne pas mélanger le travail et le perso ? 

Travailler en famille, c’est comme dans n’importe quelle entreprise, il y a des moments plus challenging que d’autres, on a nos idées et caractères mais on s’écoute bien, on a chacun, chacune notre rôle, on se conseille. Les décisions importantes sont collégiales, on a tous nos spécialités. On se voit bien sûr, on arrive à garder des temps pour la famille. On est entre Strasbourg et Bâle, on se rejoint souvent. J’aime vraiment mon travail et je crois que nous sommes tous comme ça dans la famille ! On a de beaux et gros projets pour 2020. 

Un dernier conseil pour nous inciter à une escapade à Genève ? 

N’hésitez pas ! Ce n’est pas forcément la première destination à laquelle on pense et pourtant, se balader au bord du lac, ça n’a pas de prix. La vieille ville, la nature, la vie nocturne, les restaurants et bars de Genève sont superbes… On peut même louer un bateau ou un pédalo, faire du shopping, se relaxer. C’est une escapade pleine de déconnexion, on revient avec les batteries rechargées de Genève ! 

 

Pour réserver à l’hôtel.D Geneva, vous pouvez vous rendre sur leur site, et pour les suivre, sur leur compte Instagram.
Chambres à partir de 160 euros.

Crédit photos : Stéphanie Chermont
(sauf photo Musée Patek Philippe)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s