Lundi au soleil : la jeune marque qui nous fait partir en vacances

Vanessa, c’est elle le soleil qui se cache dans le nom de sa marque, Lundi au Soleil. Elle est pétillante, rayonnante, adorable et tout le coeur et l’énergie qu’elle met dans sa marque, faite main, bien pensée et illustrée par ses soins, c’est de la magie. De ses culottes que l’on aimerait toutes avoir dans sa penderie à ses sweats originaux, Lundi au Soleil incarne véritablement le savoir-faire d’une entrepreneuse maman, douée au possible, capable de nous faire partie en vacances rien qu’en nous habillant…

Alors, on s’envole ? 

Hello Vanessa, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis DA & illustratrice et maman de 2 petites filles. Je suis passionnée d’Art. Je fais de l’illustration, de la peinture et de la sculpture.

Lundi au soleil est une marque de vêtements et accessoires brodés, dédiée aux vacances. Les illustrations brodées sont décalées, décomplexées et toujours positives.

sweat-M-longuevue1-min

Comment et quand as-tu pensé et créé ta marque Lundi au soleil ? Pourquoi ce nom ?

J’ai crée ma marque il y a un an, en septembre 2018. Tout part d’un projet artistique qui consistait à créer des portraits en mélangeant illustration et couture sur toile. Après en avoir exposé et vendu, j’ai décidé de les rendre plus petites et plus accessibles en changeant de support : des vêtements comme de l’art-à-porter. Pour le nom, je voulais quelque chose positif, fun et qui fasse sourire, voir danser ! Si tu es un lundi au soleil, c’est que tu es en vacances.

Quel est le concept ? Que fais-tu ?

Lundi au soleil est une marque de vêtements et accessoires brodés, dédiée aux vacances. Les illustrations brodées sont décalées, décomplexées et toujours positives. Je cherchais le thème le plus positif qui soit, et quoi de plus jouissif que les vacances ? Lundi au soleil t’emmène là où tu veux être, tout de suite, maintenant. C’est aussi un thème très intéressant graphiquement, car il permet de s’évader en permanence. À la plage, à la montagne, à la campagne… et parfois dans des endroits plus inattendus, à l’image de cette nouvelle collection.

À chaque nouvelle saison, j’illustre les motifs, dessine et développe des produits avec une modéliste. Je choisi mes tissus, fait réaliser les pièces que je fait broder. Je travaille en valorisant l’art et l’artisanat. Une partie de la production est réalisée par un atelier de ré-insertion professionnelle composée d’une super équipe avec qui j’apprends au quotidien. J’aime travailler avec des personnes et avoir le contact direct. Il y a tout l’aspect humain qui se ressent dans ma marque.

Capture d’écran 2019-11-05 à 00.14.44

Quels sont les dessins ou broderies que tu pourrais me détailler dans cette interview ?

Perchée. En 2015, j’ai envoyé une carte de voeux avec une femme qui surplombait la terre. Cette femme est perchée sur sa planète, elle prend soin de tout ce qui la compose et balance tout ce qui ne lui plait pas. Elle est exactement à sa place. Unique, fière, forte, romantique, excentrique, douce… et j’en passe. Je l’avais en tête quand j’ai choisi le thème ‘Bain cosmique’ pour cette nouvelle collection. Je l’ai modifiée, simplifiée et adaptée à la broderie, puis elle est devenue « l’égérie », elle revendique et représente les femmes libres que nous sommes. J’avais l’illustration mais pas encore le nom.

Dans une de mes anciennes agences, je me souviens d’une nouvelle stagiaire qui avait mangé avec l’équipe un midi, qui m’avait observé et m’avait sortie à la fin du repas « toi, t’es perchée ». Je ne pense pas que c’était dit de façon bienveillante, mais bizarrement, ça m’a fait plaisir ! Quand Mélanie (une amie) m’a proposé le nom « Perchée » pour cette illustration, c’était une évidence.

Comment penses-tu tes collections ?

Ce sont des histoires. Souvent il y a un lien entre les pièces de la collection, comme un puzzle à reconstruire. Il y a des retournement de situation (un couple qui regarde les étoiles, et le sweat d’après, la femme est sur sa planète et l’homme s’accroche à l’anneau prêt à jarter. Que s’est-il passé entre temps ? Le sweat suivant, la femme est installée pepouze, seule sur la lune. Mais où est passé l’homme ?!)

On peut imaginer et retracer les faits, et ce qui est drôle, c’est que chacun imagine une histoire différente en fonction de son vécu ! J’adoooore entendre les histoires des autres. Je m’inspire beaucoup des gens que je croise. Ils sont fascinants. J’aimerais être dans toutes les têtes pour comprendre les situations loufoques qui peuvent parfois se créer, comprendre leur choix, leur réflexion, leur rire ou leur mouvement inapproprié. J’aimerai savoir se qui se cache derrière leur décision.. bien sûr je n’ai aucune réponse, seulement de drôles de situations qui se présentent à moi. J’imagine souvent les histoires en créant le “avant” et le “après”. Ensuite, c’est l’entonnoir. Je fais des choix pour ne pas tout sortir et éviter la surproduction. Je choisis l’illustration la plus adaptée à la couleur, la matière et au produit. Tout est réfléchi: le tissu, le placement des illustrations, la couleur des fils… Je préfère proposer peu de pièce de qualité plutôt que de tout produire pour “être sûre que ça plaise”.

Qu’est-ce que ça fait d’être une cheffe d’entreprise et maman en même temps ?

Ça demande beaucoup de travail mais j’ai la vie que je rêvais d’avoir. Je suis à fond dans mon projet toute la journée, et à l’heure des mamans, je change de casquette, file donner le gouter, m’amuser et profiter avec mes filles jusqu’au soir, moment où je ré-attaque le boulot. Ce projet est dans ma tête au quotidien, alors si j’ai des idées quand je suis avec mes filles, je leur en parle et leur demande leur avis, puis le note pour ne pas oublier.

Comment aimerais-tu développer ta marque dans les mois à venir ?

Continuer à trouver des revendeurs, faire des collabs car je pense qu’en unissant nos créations, on est plus fort, développer la partie accessoires aussi.

Où peut-on trouver tes créations ?

Chez les boudeuses 75002, Pauline et Julie 75011, Klin d’oeil 75011, Jours à venir 75018, La biche et le renard à Lille, Bloom à Nancy, Le lab à Lyon et La gazette à San Francisco.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Je travaille sur la prochaine collection avec de nouveaux accessoires, il y a de chouettes collab à venir aussi.

Qui t’inspire sur Instagram ? 

@natachapaschal , je trouve ses peintures dingue de beauté & de force.

@shandor_collection créé par Camille, ses produits sont canons et son contenu inspirant et intéressant, on en apprend tous les jours avec elle.

Tous les lundis, je poste en story 3 personnes / projets qui m’inspire, ce réseau est génial pour dénicher des perles et les partager !

 

Vous pouvez suivre Lundi au Soleil sur son compte Instagram et acheter ses modèles sur son site

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s