Nikon Film Festival : 2 minutes 20 pour raconter toute une génération et révéler les talents de demain

C’est la 10e édition, et hormis le fait que je n’ai raté aucune édition depuis le démarrage, le Nikon Film Festival est LE festival de courts métrages capables à chaque édition de révéler des talents. Le thème cette année, c’est « Une Génération », et pour nous en parler, rien de mieux que de poser toutes nos questions au talentueux Alexandre Dino de la team Nikon, passionné de cinéma et véritable moteur de ce festival. Pour vous mettre l’eau à la bouche, dans l’interview, on vous laisse découvrir certains films présentés.

Et pourquoi pas vous motiver pour deux événements au Rex autour du Nikon Film Festival, ou réfléchir à participer l’année prochaine ?

Alexandre, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’occupe de la création et de la diffusion de contenus photo et vidéo chez Nikon pour la France. J’ai également le plaisir d’être en charge de l’organisation du Nikon Film Festival depuis 2012.

C’est un festival de films courts (2min20) ouvert à tous qui a pour but de soutenir la création vidéo et d’accompagner les talents.

OGlO2QtX_400x400
Alexandre Dino

En quoi consiste le Nikon Film Festival ?

C’est un festival de films courts (2min20) ouvert à tous qui a pour but de soutenir la création vidéo et d’accompagner les talents. Le concept est simple : les seules contraintes sont le thème imposé chaque année et la durée du film à soumettre. L’ensemble des participations (1249 films validés l’an dernier) est diffusée gratuitement sur le site officiel du festival pour permettre de désigner le Prix du Public, puis une pré-sélection de 50 finalistes est soumise au jury et diffusée notamment en salle de cinéma.

Capture d’écran 2020-01-27 à 18.38.00

Quel est l’enjeu du court-métrage dans une telle compétition, pour les participants ?

En tant que tremplin, l’enjeu principal reste la visibilité. Le festival offre la possibilité à des milliers d’amateurs et professionnels de diffuser au plus grand nombre des films courts pour mettre en avant leur créativité et leur savoir-faire. Notre mission en tant qu’organisateurs est d’impliquer le maximum de professionnels dans cette démarche pour créer des rencontres et pourquoi pas, initier des projets plus importants.

Que penses-tu de l’exercice ? Est-ce difficile à écrire, réaliser quand c’est très court ?

Selon moi ce format très court est un exercice particulièrement difficile car il se démarque des formats plus traditionnels et possède ses propres codes. Le défi est grand, il faut réussir à raconter une histoire dans une très courte durée, avec le rythme et l’émotion nécessaire pour capter le spectateur.

A mon sens, c’est un exercice très formateur car idéal pour se lancer ou se perfectionner dans la réalisation, la comédie ou la technique car il permet de prendre des risques et tenter des choses. Enfin, le format très court permet de limiter l’investissement nécessaire pour faire naitre un projet, c’est une excellente chose pour faire et créer.

Peux-tu me dire ton top 3 des films, des éditions précédentes ? Pourquoi ?

C’est vraiment difficile de faire des choix car j’ai des centaines de belles histoires en tête. Je pense qu’en fonction de mon humeur et du jour, ma sélection serait très différente car le Nikon Film Festival a la particularité de rassembler chaque année des centaines de regards différents sur un même thème imposé, il y a donc autant de drames que de comédies et cette variété fait sa force.

Pour jouer le jeu, je dirais quand même :

  • JE SUIS L’OMBRE DE MES ENVIES réalisé par David Merlin Dufey sur le thème du choix pour sa justesse, son originalité et l’histoire de toute cette équipe qui a grandi au fil des éditions et qui fait toujours partie des fidèles.

    https://www.dailymotion.com/video/x2h1137 

  • JE SUIS INDELEBILE réalisé par Kévin Lameta sur le thème du souvenir car il illustre parfaitement la puissance des images et l’importance de la mise en scène.

    https://www.dailymotion.com/video/x1bogxa

  • JE SUIS UNE POIGNEE DE MAIN réalisé par Aurélien Laplace sur le thème du geste, pour la caricature, l’interprétation et le clin d’œil très intelligent à l’actualité.

    https://www.dailymotion.com/video/x3f075l

Qu’est-ce tu aimerais dire aux réalisateurs et réalisatrices qui aimeraient se lancer ?

Je voudrais leur dire que la seule bonne raison de ne pas se lancer serait de ne pas avoir d’idée sur le thème. Nous avons fait en sorte de limiter au maximum les contraintes pour faire un film avec le format, l’accessibilité ou encore le prêt de matériel, pour se concentrer sur la créativité. Amateur ou professionnel, c’est l’occasion parfaite de tenter. Le seul risque, c’est d’apprendre et peut-être de gagner un prix à la fin.

Comment Nikon accompagne les réalisateurs et réalisatrices ? Le cinéma de manière générale ?

Nikon est avant tout un fabricant de matériel photo / vidéo, c’est donc notre quotidien d’accompagner techniquement les professionnels de l’image dans la réalisation de leurs projets. Le fait d’être également seul organisateur d’un tel événement permet de répondre à une problématique plus large, le manque d’opportunités pour les vidéastes de s’exprimer librement, de diffuser au plus grand nombre leurs créations, de construire un vrai réseau professionnel et enfin de rencontrer les professionnels qui financent, produisent et diffusent des films courts ou longs.

Comment sens-tu cette édition ? 

J’ai l’impression que la thématique de cette année, « une génération », inspire pas mal de monde donc c’est une première satisfaction pour moi. Je sens aussi que cela donne l’opportunité à de nombreuses personnes d’exprimer leur créativité sur des sujets d’actualité importants, il y a donc des chances pour que le fond et la forme soient au rendez-vous cette année.

C’est également pour moi un immense plaisir de retrouver Cédric Klapisch dans le jury car il fait partie des personnes qui ont soutenu notre initiative et fait grandir le festival par le passé. Il s’implique sincèrement et offre ce qu’il a de plus précieux, son temps et son intérêt donc grand respect. Le reste du casting est également très séduisant, j’espère que notre sélection de films le sera également pour célébrer au mieux cet anniversaire.

Un mot pour cette 10e édition (déjà !) ?

C’est une excellente occasion de retrouver tous ceux qui ont fait du Nikon Film Festival un rendez-vous important et de diffuser à nouveau les films les plus marquants pour nous. On se donne rendez-vous rapidement pour les projections publiques et la cérémonie de remise de prix, qui sera également pour la première fois ouverte au public pour que l’on souffle tous ensemble les bougies.

 

Toutes les informations et pour visionner les courts-métrages.

Deux soirées à ne pas manquer

Jeudi 5 mars 20h : projection des 50 courts finalistes.
Prix du billet : 5 euros.
Billetterie ouverte : https://www.legrandrex.com/cinema/2785

Vendredi 13 mars 19h : soirée de clôture, remise du palmarès en présence du jury.
Prix du billet : 6 euros.
Billetterie ouverte : https://www.legrandrex.com/cinema/2786

Le Nikon Film Festival en quelques mots : 

Au cours des années, le Nikon Film festival s’est imposé comme un véritable tremplin pour les jeunes talents. En 2018, c’est près de 1300 films qui ont été réalisés et visionnés par plus d’un million de spectateurs en ligne.

10e ÉDITION, 10 PRIX :

  • –  Grand Prix du Jury
  • –  Prix Canal Plus
  • –  Prix des Médias
  • –  Prix de la Mise en Scène
  • –  Prix de la Photographie
  • –  Prix d’Interprétation Féminine
  • –  Prix d’Interprétation Masculine
  • –  Prix du Meilleur Son
  • –  Prix des Écoles
  • –  Prix du Public

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s