Aurélie, ambassadrice lululemon : le yoga comme source de bonheur

Aujourd’hui, c’est l’événement Sweatlife, le premier festival organisé par la marque lululemon que l’on aime tant. Pour l’occasion, on a décidé d’interviewer l’une de leurs ambassadrices (que je connais, je ne vous cache rien !), Aurélie Louis-Alexandre (aka Love.Eat.Smile sur Instagram). Toujours le sourire aux lèvres, Aurélie nous explique en détails sa formation, ses cours, son quotidien et sa philosophie du yoga. Impossible de vous ennuyer pendant l’un de ses cours, pourquoi ne pas tester ? 

Hello Aurélie, peux-tu te présenter ?

Bien sûr, je m’appelle Aurélie, j’ai 29 ans et je suis professeure de yoga. Je suis diplômée en Hatha et Vinyasa. Je suis co-fondatrice de Flawless Yoga, du Vinyasa flow sur fond musical Hip Hop & R’n’B.  Ça fait maintenant 2 ans que j’enseigne sur Paris. Je passe beaucoup de temps dans mon studio préféré Bromance Paname.

Comment es-tu devenue prof de yoga ?

J’ai suivi une formation avec le studio Gérard Arnaud à Paris. Après 5 ans de poste dans plusieurs maisons de retails de luxe à Paris, j’ai décidé qu’il était temps de me lancer dans mon aventure, échec ou pas, il était hors de question que je vive encore et toujours d’un job alimentaire qui me donnait la boule au ventre. J’ai eu plusieurs années de réflexion avant de me dire que je me jettais à l’eau. Mais je l’ai fait en 2016 sous les précieux conseils et regard exterieur de mes ami.es et mon compagnon.

Je continue de donner des cours et de grandir avec toutes les personnes dont je croise le chemin de vie, ou juste le tapis.

À la minute où j’ai pris cette décision, il n’y a pas eu un seul jour qui passe sans que je ne me sente reconnaissante, heureuse et en accord avec cette décision prise il y a 3 ans maintenant. En plus, ma formation était tellement enrichissante humainement parlant, tant de belles rencontres, de découvertes et redécouverte de soi et d’autrui et dans la pratique. J’ai commencé l’aventure en donnant des cours en entreprises, puis un ami m’a proposé de joindre une marque pour un projet, et du jour au lendemain je me suis retrouvé à donner un « tout premier » cours au Japon, en anglais au sommet de la Tokyo tower, très stressée sur le coup, ce fut au final un des moments les plus beaux de ma vie en tant que prof et que femme auto-entrepreneure. 

J’ai ensuite fait des remplacements de gauche à droite. Puis j’ai rencontré deux femmes trop cool, qui m’ont donné ma chance dans leur studio (Bromance Paname) et depuis je continue de donner des cours et de grandir avec toutes les personnes dont je croise le chemin de vie, ou juste le tapis. Pour résumer, c’est comme ça que je suis devenue professeure de yoga !

Quelle est ton approche, ta philosophie ?

Pour moi, le Yoga a été un élément déclencheur dans mon bien-être, mon amour propre, c’est sur le tapis que j’apprends à prendre soin de moi, à m’écouter, à respirer. Il n’y a rien de plus simple que ça quand on y pense, quand on oublie aussi l’aspect physique du Yoga, qui en vrai n’est qu’une partie visible de l’iceberg. Mon approche est la suivante : tu fais ce que tu peux avec ce que tu as, quand tu le veux. Je n’ai jamais pratiqué uniquement pour atteindre une posture, et les rares fois où je me suis concentrée autant sur cet aspect, ça venait toujours en même temps qu’un moment de ma vie où quelque chose, une situation évoluait, pas par compétition envers-moi même. Et j’ai le même état d’esprit dans mes cours, j’invite les personnes à essayer, à voyager avec moi pendant un flow, il n’y a aucune obligation. Ça n’aurait pas de sens sinon.

Il y a une beauté certaine chez quelqu’un qui prend le temps de se redécouvrir, qui prends le temps de s’aimer même quand c’est difficile. Et je fais tout mon possible pour aider, entraîner les gens dans ce sens ; la redécouverte du soi intérieur, pour qu’il brille mieux de l’extérieur, pour qu’il se sente mieux, sans complexe, ni peur du jugement.

A quelle fréquence pratiques-tu le yoga et où donnes-tu des cours ?

C’est super aléatoire, quand je suis plutôt en forme, un peu chaque jour, des 30 mins du matin à l’heure ou 2 en week-end pour se retrouver. C’est sans compter les cours de yoga auquel j’assiste. Je donne des cours chez Bromance Paname au 82 Rue du Faubourg St Martin, mon studio d’amour, l’ambiance est juste géniale et si vraie, j’adore. J’adore tellement que j’y suis au moins 7 heures par semaine. Je suis également à la Montgolfière Club, très beau club, j’y suis tous  les mercredis soirs. Je donne des cours en entreprise aussi.

Actuellement, avec mon amie Naomi Clément, nous travaillons pour développer notre concept Flawless Yoga (@flawless_yoga sur instagram), nous avons installé une heure chaque lundi soir chez Seasonly ! Et sinon en event aussi depuis un an maintenant !

Que penses-tu de ce phénomène de « mode » autour du yoga ? Tu t’en détaches ? 

Honnêtement, sur l’année passée, j’ai parfois été surprise par la facilité de certaines personnes à se dire « arf je m’ennuie, j’aime pas mon job, je vais devenir professeure de yoga », mais après je me rappelle que j’ai été similaire pour d’autres raisons (rires). Et au final, tant mieux si le Yoga se propage, je dirais juste que cette mode ne doit en aucun cas salir ce que c’est vraiment. C’est très important de s’accrocher à ça, pour ne pas se perdre dans tout ce qui est amené avec ce phénomène de mode qu’il y a autour du Yoga.

Et je m’en détache car je suis, grâce au Yoga, dans une bulle qui fait que je ne prends pas le temps de me soucier de ce que fait ce phénomène de mode. Non, en vrai je me rends compte chaque jour de ce que le Yoga fait pour moi, et je continue d’être reconnaissante. Et si je suis comme ça après 10 ans de pratique, j’espère vraiment que toutes les personnes qui ne sont qu’introduites au phénomène de mode autour du Yoga, se sentiront comme ça en moins de temps encore !

On te retrouve samedi au Sweatlife Festival, en quelques mots, qu’est-ce qui va se dérouler pendant cette journée ? 

Ah le Sweatlife… C’est une journée pendant laquelle tout le monde va se retrouver pour donner le meilleur de soi, s’amuser et peut-être même découvrir quelque chose ! Il y aura tellement de belles expérience à vivre, de belles personnes à rencontrer ! Ça va être super cool !

SweatlifeParis_Yoga_2.3.jpeg

Comment es-tu devenue ambassadrice Lululemon en France ?

Wow, encore un beau souvenir à partager ! C’est après une belle rencontre avec une manager d’une des boutiques que je suis devenue ambassadrice. Elle a participée à un de mes cours, elle a bien aimé et elle est revenue, on est même allées ensemble se faire un Dynamo, et c’est ce jour-là qu’elle m’a parlé de ce rôle d’ambassadeur. J’étais surprise, mais dans le bon sens.

Un jour elle me propose de passer la voir sur le stand Lulu Rive Gauche au Bon Marché, et elle me dit que j’ai un carton qui m’a été livré, alors que je ne travaille pas sur les lieux. C’était la meilleur ruse pour me faire ouvrir ce carton qui cachait un petit ballon avec l’inscription «  lululemon ambassador? » – je suis une grande émotive, j’ai versée quelques larmes de joie toujours aussi surprise du sérieux de la proposition, et j’ai dit oui.

Quels autres sports aimes-tu pratiquer ?

Avant le Yoga, mon premier amour était la course à pied, depuis mes 12 ans j’ai toujours couru, en club, j’ai arrêté, puis repris seule vers 16 ans. À 21 ans, le Yoga accompagnait le running. J’ai fait quelques courses, un marathon et depuis une blessure au genou, je me suis pas remise en selle, mais je suis toujours un grande fan de ce que sport peut créer en société, la ferveur, l’entre-aide, la solidarité, c’est beau ! Sinon, j’aime bien le HIIT training, et danser si ça compte comme sport !

Enfin, tes bons conseils pour faire du sport à Paris ? Qui suivre sur Instagram pour se motiver, s’inspirer ? 

Mon conseil numéro uno : faire du sport parce-qu’on aime ça, pas parce qu’un blog, une influenceuse vous dit de le faire, faites les choses pour vous et personne d’autre !  Et aussi : ne pas faire du sport que pour mettre un maillot de bain en été  ! Faites-en tout le temps, quand c’est possible ! #nobikinibody just a body. La liste est longue pour les recos, mais je vais faire court.

Pour faire du sport à Paris, il y a @hind_mh chez Cluster Sport Club, cette nana c’est un savant mélange de sourire trop chou et de burpees qui font mal mais qu’on apprend à aimer, un bon cocktail ! J’aime beaucoup @maximethe1 et sa philosophie de vie et du sport aussi, ce mec m’épate tant il fait beaucoup de choses, et il sait motiver par son énergie simple et efficace. J’aime beaucoup les flows de @chaumetclotilde aussi, TIHHY est un classique à ne pas rater sur Paris, c’est juste sincère ce qu’elle fait, et ça j’aime beaucoup. C’est toujours cool de prendre des cours avec des profs top ! Et il y a aussi @elsatraining, @gingeryogicat et son Yin Class qui me fait fondre, @katia_seddiki et son cours chez Yoga Village, j’adore.

Et puis aussi, quand même : @flawless_yoga chez Bromance Paname hehe ! Car c’est 100% selflove !

Rendez-vous aujourd’hui pour le Sweatlife Festival de Lululemon.
Vous pouvez suivre Aurélie sur Instagram

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s