Rencontre avec Fanny B, une parisienne inspirante

Fanny B, aka Fanny Flory, est la personne qui se « cache » derrière le blog Play Like a Girl -créé en 2007, elle fait partie des pionnières du blog mode et lifestyle français. C’est une femme qu’on aime suivre volontiers sur Instagram dans son quotidien 100% parisien. Cette entrepreneuse, mère de deux enfants, vis à cent à l’heure et traverse Paris à vélo depuis des années. Source d’inspiration mode, beauté, elle partage aussi ses meilleures adresses food.

A l’occasion de la sortie de sa collection de bijoux en collaboration avec la marque éthique Douze Paris, j’a voulu en savoir plus sur cette parisienne optimiste aux mille et une casquette !

Salut Fanny, peux-tu te présenter ? Qui es-tu, que fais-tu ?

Je suis parisienne pas de naissance, je suis une vraie blonde et une vraie fille du XIème qui part bientôt dans le XXème. Je suis ce qu’on appelle une influenceuse mais je déteste ce terme – c’est un mot fourre-tout qui ne veut rien dire…

Qu’est-ce que tu faisais comme boulot quand tu as créé ton blog, Play like a Girl ?

J’étais styliste. Je travaillais dans un bureau de création où je passais mes journées entre les dessins, tissus, prototypes, défilés et magazines.

Alors que beaucoup de bloggeuses ont lâché leur blog avec l’avènement d’Instagram, toi, tu continues de l’alimenter. Pourquoi ?

Parce que je pense que les blogs sont pérennes contrairement aux réseaux sociaux comme Instagram. J’ai un exemple simple, quand une personne recherche un produit de beauté bien précis ou un road trip dans une ville/pays, il ne passe pas par Instagram mais par la barre de recherche de Google en premier. Pour réaliser un vrai test beauté ou un road trip c’est impossible sur Instagram. Sur le blog je peux mettre toutes les photos que je veux et écrire ce que je veux. Et comme j’aime écrire et faire beaucoup de photos ça me va parfaitement bien. 

Quel est ton rapport à Instagram ? Accro ou pas du tout ? Comment l’utilises-tu à titre perso ?

Accro bien sûr car je dois l’utiliser pour mes entreprises que ce soit pour la création de contenus avec les marques ou mon coffee. C’est un outil merveilleux pour un commerce.

Le réseau social prévoit de supprimer les likes. Qu’en penses-tu ?

Ça me va parfaitement bien, il y a tellement de faux likes sous les photos de la plupart des gens qu’il vaut mieux tout remettre à 0 et redémarrer sur une base saine.  La course à la performance rend les gens dingues sur ce réseau !

Tu es bloggeuse et créatrice de contenu, mais aussi chef d’entreprise avec ton café, Passager, que tu as ouvert il y a 3 ans dans le 11ème. Tu nous racontes l’histoire ? Pourquoi se lancer dans la restauration ? Avec qui ? Le concept ?

J’ai ouvert ce coffee sans le prévoir. Quand j’étais pigiste lifestyle, je cherchais des lieux qui allaient ouvrir. J’ai rencontré mon futur associé comme ça. Il avait ouvert le Starvin Joe au 42 rue de Charonne devant ma crèche ! Nous avons de suite accrochés et il m’a proposé de m’occuper de la presse de son restaurant. Quelques mois plus tard, en traînant énormément dans les coffees parisiens il m’a proposé d’ouvrir notre coffee ensemble. J’ai accepté de suite, nos deux caractères et compétences font que ça roule hyper bien. C’est un coffee comme il existe déjà partout à Paris et ailleurs, mais nous voulions avant tout nous faire plaisir en restant simple, bon et beau. Chez nous vous ne trouverez jamais de “formule”, le brunch est à la carte toute la semaine et vous venez comme vous êtes. On ne veut pas se prendre la tête, le coffee est à notre image.

Ta dernière actu, c’est la sortie de ta ligne de bijoux créée en collaboration avec la marque Douze Paris. Tu nous en parles ? Comment cela s’est fait ? Pourquoi avec Douze Paris ?

Un soir dans un hôtel, ma copine Katinka m’a invité à un événement que faisait Douze Paris. Avant ça ma copine Pauline qui est aussi ma coiffeuse m’avait parlé de cette créatrice. J’ai eu un coup de cœur en voyant ses bijoux, fins, dorés, d’une grande qualité. Exactement l’esprit que j’aime. Hermine est à l’image de sa marque. J’ai également accroché de suite avec elle. Quelques mois plus tard, Katinka et Hermine m’ont donné rendez-vous et m’ont proposé de lancer une collaboration avec Douze. J’ai dit oui toute de suite.

douze-paris-bijoux-joaillerie-collection-collaboration-fanny-b-flory.png

Comment as-tu travaillé avec la marque ? Qu’est-ce que tu as fait ?

Nous nous sommes revues toutes les 2 avec Hermine autour d’un verre et nous avons littéralement dessiné les choses sur un bout de papier sur une table en terrasse sous le soleil haha ! J’avais trouvé mon thème et elle a de suite compris ce que je voulais faire. Sa grande expérience fait qu’elle savait déjà quelles pierres utilisaient et quelles formes pouvaient être parfaites.

douze-paris-bijoux-joaillerie-collection-collaboration-fanny-b-flory-bagues.png

Qu’est-ce que ta collection raconte ? Quelle est l’inspiration ?

Je suis partie du “clair-obscur”. Si tu regardes mon feed Instagram il y a pas mal de photos mi soleil mi ombre. C’est vraiment une lumière qui me passionne. Je suis allée fouiller sur Pinterest autour de ce thème et j’ai trouvé beaucoup d’ambiances de couchers de soleil, de lumière chaude, des peaux nues et de la finisse. Hermine a de suite compris que le bleu, le orange et le jaune étaient parfaits. J’aimais aussi la forme de l’oeil mais que beaucoup de marques font déjà. Pour changer nous avons dessiné une forme plus douce, une sorte d’ovale en gardant un côté un peu “œil”.

douze-paris-bijoux-joaillerie-collection-collaboration-fanny-b-flory-colliers.png

Je te suis depuis bien longtemps sur Instagram, et pour moi ton compte est un vrai compte de Parisienne.  Qu’est-ce que tu aimes dans cette ville ?

J’aime TOUT. C’est ma ville de cœur. Je vis ma meilleure vie ici. J’aime son architecture, son art, son histoire, sa beauté. J’aime son bruit, son odeur de baguette, son odeur de café. J’aime les vélos partout, les scooters, les gens qui râlent. J’aime le soleil sur les terrasses, les livreurs de fleurs, les jardins cachés. J’aime quand l’automne arrive, le retour des manteaux et des chocolats chauds dans la rue. Je vois dans cette ville beaucoup de poésie et d’inspiration. J’entends beaucoup de gens se plaindre de cette ville, sincèrement je n’ai jamais vraiment compris pourquoi. Peut-être que je suis une grande amoureuse et qu’elle ne m’a encore jamais déçue.

Je sais que cette question va être difficile, mais tu nous donnes tes 5 adresses préférées ?

Mon coffee bien sûr hahaha ! Le Passager au 107 avenue Ledru Rollin dans le XIème. Et celle de mon associé, le Starvin Joe au 42 rue de Charonne qui est juste derrière le coffee.

Mon endroit préféré dans Paris reste le Jardin des Plantes. J’aime tout là-bas, l’ambiance, le calme qui y règne en plein centre de Paris, la diversité des arbres et des fleurs, les expositions et les enfants peuvent courir partout. Il y aussi l’un des plus vieux manèges de Paris qui est super joli. Sans parler du Musuem d’histoire Naturelle qui est un de mes musées préférées ou bien encore les serres (mais les serres d’Auteuil sont imbattables pour le coup).

Pour une promenade je suis fan de la promenade Plantée dans le XIème mais surtout pas le week-end. Allez y en semaine quand c’est l’automne. Pour les enfants, la Place des Vosges et son bac à sable, tôt le matin avec un café et une copine sur un banc. En famille, j’aime la Felicita dans le XIIIème. C’est pas central, c’est grand, c’est bon, c’est kids friendly et on y trouve toujours de la place contrairement à leurs autres restos (Big Mamma)

Tu as deux enfants. Quelle maman es-tu ?

Je suis une maman cool. Je veux les éduquer tranquillement et sans pression. Je veux qu’ils viennent avec nous partout, qu’ils voyagent et qu’ils soient curieux de tout dans le respect de la nature et des autres.

Est-ce que tu trouves ça difficile d’élever ses enfants à Paris ?

Non du tout. Au contraire, nous avons énormément de choses à leur faire découvrir. Les copains sont voisins, les activités sont nombreuses et quand on a besoin de souffler nous filons dans les bois et forêts aux alentours (Vincennes, Fontainebleau). Les parisiens aiment les enfants, les restaurants sont kids friendly et il y a toujours des événements pour les enfants aux quatre coins de la ville.

Tu partages avec nous tes coups de cœur mode et beauté du moment ?

En beauté, je dirais le Studio clean Seasonly qui vient d’ouvrir dans le 2ème arrondissement en mode je dirais les derniers sacs Prada au Printemps, je pense que je ne vais pas tarder à craquer mais sur quelle couleur ?

Dernière question : notre mag s’appelle L’Arrogante. Quelle est la pièce de ta collection de bijoux la plus arrogante et pourquoi ?

La plus arrogante c’est l’anneau en or et saphirs. Version “sage” il se porte comme un anneau, version “arrogante” il se retourne et se porte retourné dans le lobe.

douze-paris-bijoux-joaillerie-collection-collaboration-fanny-b-flory-boucle-oreilles.png

La collection en collaboration Douze Paris est disponible dès aujourd’hui sur l’eshop de la marque.

Vous pouvez suivre Fanny sur son compte Instagram, et lire ses articles sur son blog !

 

 

 

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s