Connaissez-vous le massage Tui-na ? Le meilleur moyen de prendre soin de soi

Le ventre, ce deuxième cerveau. Même si l’on prend conscience que récemment de l’importance de masser son ventre, se faire masser dans l’ensemble de son corps est essentiel. Avec Xavier Mehat, praticien depuis de nombreuses années, l’idée est de prendre des temps pour soi, entre les mains d’un spécialiste capable de connecter notre corps et notre esprit afin de mieux prévenir, guérir, se faire plaisir. Car oui, le massage et un soin permettent à chacun.e de se reconnecter, déconnecter de notre quotidien et mieux comprendre comment nous fonctionnons. Alors plutôt que trop de mots, Xavier vous accueille dans une atmosphère chaleureuse, dans le 6e arrondissement, pour un moment de bien-être absolu et de conscience de son corps, de son esprit, de ses énergies.

Le tester, c’est avoir envie d’y retourner chaque semaine, tant son attention est forte et son approche professionnelle et pleine de bienveillance. Pendant ses vacances, Xavier a pris le temps de nous expliquer en quoi consistait le Tui-na, pourquoi il était important de se faire masser et surtout, quels en sont les bienfaits. C’est passionnant, j’espère que vous aurez l’occasion de tester pour les Parisiennes et Parisiens à la rentrée.

Tui na massage Xavier Mehat paris bien etre 3

Xavier, est-ce que vous pouvez vous présenter ?

Je suis Xavier Mehat, praticien en massage bien-être depuis plus de 20 ans et fondateur de Paris Palms. Depuis 4 ans, j’ai concentré le gros de mon activité au Studio des Grands Augustins (Paris 6e). Je me suis en effet rapproché d’un Cabinet de Kinésithérapeute (nous partageons un même lieu mais sur deux structures différentes) avec l’idée initiale de proposer des activités de « bien-être » dans le prolongement des activités du Cabinet. Notre objectif commun étant d’apporter des solutions afin que les gens se prennent en main et sortent du tout curatif pour aller vers plus de préventif.

Tui na massage Xavier Mehat paris bien etre 1.jpg

Quelle est votre approche du massage ?

Mon approche se veut centrer sur le patient. Je cherche à coller au mieux à son besoin du moment. Ce pourquoi il vient me voir. C’est un travail totalement personnalisé qui se construit ensemble, au fil du temps et dans l’écoute. Je suis plus dans un accompagnement de type « coaching » (je suis coach certifié par ailleurs) que dans un massage purement détente de type « spa ».

Le Tui-na est un massage énergétique qui fait partie des 5 branches de la médecine traditionnelle chinoise.

Comment avez-vous été formé ?

Pour l’essentiel en Europe, autour de différentes techniques (drainage lymphatique, suédois, etc.) jusqu’au moment où j’ai fait le choix de ne plus faire que du Tui-na (massage énergétique chinois) grâce à un de mes professeurs : Didier Abet.

Qu’est-ce que le massage traditionnel, ou le massage tui-na ?

Le Tui-na est un massage énergétique qui fait partie des 5 branches de la médecine traditionnelle chinoise. Au départ, il est donc pratiqué de manière thérapeutique ; par des médecins qui font une prise de pouls « chinoise » et un examen de la langue, puis qui viennent travailler certains points d’acupuncture pour réguler les bons équilibres énergétiques dans le corps. Pour simplifier (et je m’en excuse), le principe général de la médecine chinoise est que tant que l’énergie circule dans le corps, il n’y a pas de risque de pathologie. Elle est donc par essence plus préventive que la notre.

L’homme y est considéré comme un « tout » entre le ciel et la terre, traversé par des canaux d’énergie, que l’on appelle des méridiens, et sur lesquels on trouve l’essentiel des points d’acupunctures. Ça, c’est la partie médicale du Tui-na. Car comme vous le savez, les massages thérapeutiques sont réservés, par la loi, aux seuls kinésithérapeutes et médecins. Il faut donc lever toutes ambiguïtés et avoir un discours clair autour des massages « Tui-na bien-être » tel qu’ils se pratiquent par ailleurs et tel que je les propose. Ils ne sont en rien thérapeutiques et ne peuvent, ni ne doivent, être présentés comme tels.

Tui na massage Xavier Mehat paris bien etre 6.png

Dans un massage de type « Tui-na bien-être », on va juste chercher à « ouvrir » l’ensemble des méridiens pour que l’énergie circule mieux dans le corps et qu’elle vienne également nourrir « l’esprit ». Car à chaque méridien et points d’acupuncture sont associés du mental et des émotions. En Tui-na, il n’y a pas de dichotomie entre le corps et l’esprit. Quand vous massez, vous intervenez sur les deux à la fois. Et c’est d’ailleurs pour cette raison que je ne pratique plus que cette technique. Je la trouve plus complète, plus globale. J’aime en effet à penser que nous sommes un grand « tout » indivisible. Une intégrité de corps et d’esprit pour paraphraser Spinoza.

Pourquoi faut-il se faire masser ?

Parce que le massage renvoie à un sens premier : le toucher.

Comme l’odorat, le goût ou l’audition, le toucher est essentiel à l’homme. Il participe à notre apprentissage, à notre développement et à la reconnaissance. Or nos sociétés modernes l’ont beaucoup stigmatisé (notamment en le sexualisant à outrance) avant de l’écarter, voir de le bannir définitivement. Et je doute fort que les orientations numériques qui visent à « pixelliser » ou « virtualiser » nos vies nous ramènent vers plus de toucher demain. Mais au final, les gens « meurent » de ne plus être toucher. Ils sont dans un manque profond.

Comment vous sentiriez-vous si un matin on vous privait de la vue ? Très probablement dans une situation de handicap profond. Et bien c’est à peu prêt ce que nous vivons avec le toucher. Nous sommes de plus en plus dans une situation de handicap vis-à-vis de ce sens primordial car les gens ne se touchent plus. Certains en ont même peur. Il faut donc envisager le massage comme un outil du toucher qui permet de se « retrouver ». De se réapproprier son propre corps en le ressentant mais aussi en se « recentrant ». C’est en cela que le toucher, et donc le massage, est fondamental. Il génère beaucoup de parasympathique, d’apaisement et de sérénité. C’est du reste souvent les retours qui m’en sont faits.

Je ne peux donc que vous conseiller de vous faire masser.

Tui na massage Xavier Mehat paris bien etre 7.jpg

Le ventre est aussi un « second cerveau ». On en a maintenant les preuves scientifiques avec l’existence de neurones dans cette partie du corps et des synapses permanents entre nos deux cerveaux.

J’ai testé le massage pendant 2 heures, en commençant par le ventre. En quoi est-ce important, intéressant de débuter par le ventre justement ?

Le ventre est le centre de distribution des énergies. C’est ce que vous ingérez qui va nourrir votre corps. Cela tout le monde le comprend. Mais le ventre est aussi un « second cerveau ». On en a maintenant les preuves scientifiques avec l’existence de neurones dans cette partie du corps et des synapses permanents entre nos deux cerveaux. Masser cette zone permet d’aider à la bonne distribution des énergies issues de l’alimentation tout en revitalisant le « psy » du ventre.

Quels seraient vos conseils pour les Parisiens et Parisiennes, souvent stressés ?

Qu’ils prennent un vrai temps pour eux-mêmes en se déconnectant. On a tous besoin de parenthèses personnelles et de lâcher-prise. C’est un des préalables au bien-être ou dit autrement le début d’un mieux-être.

Que recommandez-vous en parallèle du massage pour se sentir bien au quotidien ?

Avoir une alimentation saine et faire un minimum d’exercices physiques.

Quels sont vos projets ?

Potentiellement, j’en ai beaucoup car je reste ouvert à tout ce que la vie m’adressera. Mais pour vous répondre plus concrètement, je pense qu’il va me falloir trouver un lieu supplémentaire pour ré-enseigner le Tui-na et créer à terme une équipe Paris Palms. Et j’ai toujours le souhait d’avoir un jour ma propre gamme d’huile de massage. En fait, ce ne sont pas les idées qui manquent. C’est plus une question de timing et d’opportunité.

Tui na massage Xavier Mehat paris bien etre 0.jpg

Qui vient vous voir au Studio des Grands Augustins ?

Tout le monde ou presque (car on ne peut pas plaire à tout le monde et c’est tant mieux). Mes patients sont de tous horizons, de plein de pays différents, et de tous milieux sociaux culturels avec des activités professionnelles très diverses.

Reste que statistiquement les femmes se font plus masser que les hommes. Elles prennent plus soin d’elles et je pense que c’est pour cela qu’elles arrivent à donner d’avantage que les hommes dans la vie courante. Plus vous êtes bienveillant avec vous-même plus vous êtes en capacité de transmettre ; et plus ce que vous donnez aux autres est positif et bienveillant ! Mais ça bouge et il y a de plus en plus d’hommes qui se font masser dans les nouvelles générations. Et c’est tant mieux.

Enfin, un mantra que vous aimez vous répéter ?

« Respirer ». Beaucoup de personnes ne prennent plus le temps de respirer vraiment. Ils le font de façon mécanique (ou du moins leur cerveau le fait pour eux). Mais le souffle, c’est la vie ! Je prends donc beaucoup de temps pour réapprendre aux gens à respirer profondément. Pour qu’ils se réapproprient leurs propres souffles.

La maitrise du souffle permet de se rasséréner, de se poser, de soutenir le « psy » du ventre, et mille autres choses. C’est un merveilleux instrument de régulation.
Alors « respirez » s’il vous plait !

Pour plus d’informations et pour réserver votre prochain massage avec Xavier, rendez-vous sur le site Paris Palms

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s