Alerte sport : avez-vous choisi la bonne brassière ? Conseils avisés avec le spécialiste Thuasne Sport

La question paraît anodine mais pourtant, comment bien choisir sa brassière de sport ? Trop serrée, maintien nul, douleur dans la poitrine… On a toutes connu des moments difficiles lors de séances sportives. Avez-vous pensé une seconde que la brassière pouvait jouer un rôle essentiel dans sa pratique ?

Essentielle pour sa poitrine, son bien-être et pour son corps au global, la marque Thuasne a pris le temps de répondre à toutes nos questions. Normalement, après cette interview, vous saurez enfin bien choisir votre brassière pour une pratique en toute tranquillité.

Comment est née la marque Thuasne ?

Spécialisée dès sa création en 1847 dans la fabrication de textiles élastiques étroits, l’entreprise a évolué ensuite vers la production de dispositifs médicaux et sportifs en ne cessant d’innover. Elle s’est développée en France, puis à l’international grâce à la création de filiales ou à l’acquisition de sociétés lui permettant ainsi d’élargir son offre et son marché.

Une femme devrait porter au moins (si ce n’est plus) la même attention à son choix de brassière qu’à celui de sa paire de baskets pour faire du sport.

072002_TOP STRAP XBACK ROUGE FACE.jpg

En quoi êtes-vous spécialisés ?

Thuasne répond aux besoins des patients d’aujourd’hui grâce à une très large gamme de dispositifs médicaux apportant des solutions thérapeutiques vérifiées dans plusieurs des grandes familles de pathologies :

  • Des orthèses (ceintures lombaires, genouillères, chevillières, coudières…) indiquées en cas de traumatismes ou de troubles musculo-squelettiques
  • Des produits de compression (bas, chaussettes, collants) destinés à la prise en chargede la maladie veineuse et aux symptômes qui lui sont associés (jambes lourdes, varices…) ,
  • Des dispositifs de compression indiqués dans le traitement du lymphœdème, une pathologie liée à un dysfonctionnement du système lymphatique qui peut notamment survenir après un cancer du sein ;
  • Des prothèses mammaires externes et une ligne de lingerie dédiées aux patientes ayant ayant subi une ablation partielle ou totale du sein
  • Des produits favorisant la mobilité et le maintien à domicile pour les personnes âgées, malades, handicapées ou convalescentes..

Thuasne met également son expertise au service du sportif pour contribuer à la prévention des blessures et à la reprise d’activité.

La brassière de sport est essentielle à toute sportive. En quoi faut-il une bonne brassière ? Pourquoi ?

Une femme devrait porter au moins (si ce n’est plus) la même attention à son choix de brassière qu’à celui de sa paire de baskets pour faire du sport. Au-delà de l’inconfort que peut causer une brassière ou un soutien-gorge non adapté (irritations, démangeaisons, douleurs, humidité persistante contre la peau due à une mauvaise évacuation de la transpiration), c’est bien l’intégrité de la poitrine qui peut être mise à mal.

Toutes les tailles de poitrine sont concernées. Les seins de petite taille sont d’ailleurs les plus vulnérables car sont pourvus de très peu de graisse qui contribue à la protection des glandes mammaires.

En effet, par leur morphologie, les seins sont très sensibles et fragiles, ils ne sont pas pourvus de muscles. Seuls la peau et les ligaments de Cooper les soutiennent. Lors d’une activité sportive (et quels que  soient le niveau d’impact et la durée), ils subissent des micros-traumatismes qui, de manière répétée, peuvent causer des dommages irréversibles comme le déchirement des ligaments et l’affaissement de la poitrine.

Non maintenue pendant l’effort, la poitrine peut être soumise à de fortes amplitudes pouvant aller jusqu’à 20 cm verticalement. Les mouvements latéraux sont également très traumatisants. Contrairement aux idées reçues toutes les tailles de poitrine sont concernées. Les seins de petite taille sont d’ailleurs les plus vulnérables car sont pourvus de très peu de graisse qui contribue à la protection des glandes mammaires. A titre d’exemple, un sein d’une taille 85B pèse 5 fois plus en action (400g vs 2kg). Il est impératif de bien considérer cette question au moment de s’équiper.

Quelle technologie avez-vous développé ?

On ne peut pas parler de « technologie » mais plutôt de construction et de mix matières. Nous puisons notre expertise et notre savoir-faire dans l’accompagnement de patientes ayant subi une chirurgie du sein. Nous sommes confrontés à des problématiques de maintien et de matières spécifiques visant notamment à faciliter la cicatrisation. Notre construction brevetée Thuasne Top Strap que l’on retrouve sur plusieurs modèles de l’offre sport en est issue.

En effet, elle est le résultat d’un mix entre :

  • Une bande de contention renforcée située sur le haut de la poitrine et qui se prolonge vers l’extérieur pour limiter à la fois l’effet rebond et les mouvements latéraux.
  • Des demi-bonnets en tissu de contention et un entre-sein rigide qui assurent le bon placement et le soutien optimisé de chaque sein.

Au-delà, tout nos modèles sont construits avec des matériaux premium respirants, mix d’élasticité et de mailles autobloquantes, une doublure intégrale moulée à la taille de chaque bonnet et selon les cas des réglages au niveau des bretelles et du dos.

Quels conseils pourriez-vous donner pour bien choisir sa brassière ?

Le conseil primordial est de l’essayer et privilégier le confort à l’aspect esthétique. Choisir une brassière est quelque chose de très personnel et il ne faut pas hésiter à essayer plusieurs modèles et tailles pour conforter son choix. 7 femmes sur 10 ne portent pas la bonne taille de lingerie.

En cas de doute, il faut demander conseil aux vendeuses. Nous menons au quotidien des campagnes de formation auprès de nos distributeurs partenaires. Nous mettons également à disposition des consommatrices des tutoriels et un tableau de correspondance de tailles afin de les aider à être le plus autonome possible dans leur choix. Il existe plusieurs variables d’ajustements afin de bien déterminer sa taille et son modèle. Au-delà de la taille du dos et de la profondeur du bonnet, il faut s’attacher à bien ajuster les bretelles et l’élastique sous poitrine.

Nous avons établi un document rappelant les 7 points clés à contrôler lorsque l’on essaye une brassière :

  • La bande sous poitrine doit se positionner parfaitement dans le dos en restant à l’horizontale et centrée.
  • Elle doit bien s’adapter au tour de poitrine et ne pas serrer (un doigt peut être glissé entre la peau et l’élastique).
  • La jointure entre les deux bonnets est collée à la peau.
  • Les coutures des bonnets se positionnent bien en dessous de la poitrine.
  • Les bonnets s’ajustent parfaitement à la taille des seins sans faire de pli, ni écraser la poitrine.
  • Les bretelles ne glissent pas ou ne cisaillent pas les épaules en mouvement.
  • Pour finir… Sautillez devant le miroir, bougez vos bras de haut en bas… Si la brassière ne bouge pas, elle est correctement ajustée.

J’ai pu en tester une, elle a un excellent maintien. Quel est votre secret ?

Notre expérience et notre savoir-faire sont une force. Les produits que nous proposons sur le marché sont le résultat de plusieurs années de recherche et développement. Nous réalisons tout au long de l’année des testings et récupérons systématiquement les avis des participantes. Les informations du terrain sont clés. Elles nous permettent d’évoluer en même temps que les besoins des consommatrices. Nous nous remettons systématiquement en question et travaillons sur des innovations avec une équipe dédiée.

Pourquoi faut-il absolument avoir une brassière adaptée à sa poitrine, à son corps ?

Cette question rejoint les propos ci-dessus. Pour maintenir au mieux la poitrine et être efficace, il faut que la brassière soit adaptable à la morphologie de chacune. L’idéal serait de faire du sur-mesure sur chaque femme. C’est pour cela que nous travaillons sur un système de taillage équivalent à celui de la lingerie afin d’être le plus précis et ajustable possible.

Vous comprenez que certaines femmes ne prennent pas le temps de la choisir ?

Oui malheureusement et c’est frustrant. En effet, les femmes ne sont pas du tout sensibilisées à cette question. Il faudrait idéalement une campagne d’information menée par les pouvoirs publics à l’image de ce qui est fait pour le mal de dos.

Inciter les femmes à faire du sport est une très bonne chose. D’autant plus que l’on observe que le nombre de cas de cancer du sein est deux fois moins important chez les femmes actives. Néanmoins, aujourd’hui ¼ des femmes reconnaissent écourter leurs séances de sport à cause d’inconfort au niveau de leur poitrine. Pire, 15% des femmes ne pratiquent pas faute de trouver un maintien satisfaisant à leur poitrine. C’est également à nous fabricants et aux distributeurs de proposer une offre adaptée et l’expliquer aux consommatrices. Celles ayant déjà connu des problèmes sont convaincues, à nous d’aller convaincre notamment les jeunes de l’importance de porter un bon équipement pour préserver son capital.

Quels sports recommanderiez-vous pour ne pas se faire mal ou faire attention à sa poitrine, à son bien-être ?

Il n’y a pas de formule magique. Il est sûr que moins il y aura d’impact dans le sport pratiqué et moins la poitrine sera sollicitée. Néanmoins, il ne faut PLUS aujourd’hui que la poitrine soit un frein quel que soit le sport que les femmes souhaitent pratiquer. C’est ce que nous nous attachons à atteindre comme objectif au quotidien. C’est la vocation du Groupe Thuasne qui met toute son expertise médicale au service des sportifs.

Retrouvez toutes les informations & modèles de brassières sur le site de Thuasne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s