Food américaine et sport, le mix impossible ? Jonathan Jablonski l’a fait avec Maddy’s, nouvelle adresse dans le 10e

Être chef d’entreprise et athlète, c’est possible. Jonathan Jablonski a autant de muscles que d’idées pour développer ses restaurants américains à travers le monde. Et c’est dans le 10e arrondissement de Paris qu’il vient d’ouvrir sa nouvelle enseigne, le Maddy’s 1906 où l’on peut alterner entre burgers, sandwichs et bowls ou repas plus protéinés pour les sportifs. En résumé, chez Maddy’s, l’idée c’est de venir avec ses amis et que chacun.e puisse manger ce qui lui plaît. Sportif ne veut pas dire frustré, on peut aussi craquer sur les délicieux desserts de la maison, à commencer par le cheesecake ou le carrot cake. Et le brunch en week-end devrait satisfaire le gros appétits, jamais vu une telle générosité dans les portions à Paris ! Alors, convaincu(e) ?

Attendez de lire ce que Jonathan raconte sur sa vie entre la France et les États-Unis, ça fait rêver ! 

Iron John Maddys restaurant californien

Hello Jonathan, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle Jonathan, j’ai 38 ans, je suis marié et amoureux comme au premier jour. Père de deux fillettes qui adorent dévorer nos cheesecakes… Il m’est venu l’idée en 2006, à 26 ans, de créer un restaurant ayant comme thème NYC. Trois ans plus tard, le premier Factory & co voyait le jour. Aujourd’hui, c’est 16 restaurants et 8 ouvertures prévues sur 2019. Mon envie de réussir et ma volonté d’y arriver m’ont permis d’atteindre mes objectifs.

Comment est né Maddy’s ?

C’est à l’occasion d’une compétition de bodybuilding à Los Angeles en 2018 que j’ai eu l’idée de créer un lieu de restauration réunissant mes passions : la véritable food US et le sport.

Maddys bistrot californien burger paris - 3

Pourquoi Maddy’s d’ailleurs, d’où vient le nom ?

Maddy’s est l’abréviation de Madison. C’est au Madison Square Garden, premier grand stade emblématique aux USA, que les Américains ont démocratisé la street food comme le burger.

Quel est le concept ? La carte ?

C’est un bistrot californien, un restaurant et un coffee shop ouvert toute la journée. On y propose une carte cheatmeal avec des famous burgers et freakshakes de folie, et une carte clean meal où l’on contrôle l’apport calorique et on charge en protéines. Sportif ou non, on s’éclate à manger du bon, du fait-maison et des recettes exclusives autour d’un bon verre.

L’adresse dans le 10e à Paris vient d’ouvrir, à qui s’adresse-t-elle ? Quelle est l’ambiance ?

Vous l’aurez compris, l’ambiance est Californienne. Détente, soleil et sport avec notre palmier géant dès l’entrée ! Nous sommes fiers de notre fresque imaginée et dessinée par William LAFARGE de l’agence Pueblo, qui représente l’essence même de la Californie. Groupes d’amis, collègues de bureaux ou couples d’amoureux, Maddy’s s’adresse à ceux qui veulent vivre un moment canon autour de bons produits proposés par une équipe tellement cool.

Je fais un petit stop au Whole food Market où j’y savoure des fruits frais et boissons chaudes avant de me rendre à la salle de sport Gold Gym, évidemment ! J’y croise Jean-Claude Van Damme ou encore Arnold Schwarzenegger.

Jonathan, on se suit sur les réseaux, vous êtes un grand sportif. Quelle est votre histoire avec le sport ?

Ah mon histoire remonte à mes 15 ans, mes idoles de l’époque étaient Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger… Et je dois dire que physiquement j’avais plus de gras que de muscle à cette période. Une prise de conscience m’a permis de perdre du poids et même de faire du mannequinat vers mes 20 ans. Belle revanche ! Depuis, j’ai toujours pratiqué différents sports comme le tennis mais la salle de musculation reste à ce jour-là une de mes pratiques favorites.

Quels conseils pourriez-vous donner aux sportifs qui viennent manger chez Maddy’s ?

Cela dépend vraiment des objectifs de chacun, cependant si vous cherchez une recharge de glucides et protéines, alors n’hésitez pas, c’est la Muscle trip ou Superfehd signature bowl. Un autre conseil, pour le cheat meal hebdomadaire, c’est chez Maddy’s que ça se passe.

View this post on Instagram

80K!!! THANKS, LOVE YOU!❤

A post shared by The Rock 🔵 (@dwaynejohnsonofc) on

Qui vous inspire sur les réseaux sociaux ?

Superfehd en premier lieu mais également Dwayne Johnson, Christopher Hemsworth. En fait, ce sont les personnes qui incarnent du positif et un leadership.

Quelle est votre vie aux États-Unis ? Faites-nous rêver !

Les États-Unis, c’est une moitié de moi, ma famille paternelle y réside et je m’y rends très souvent. J’adore les USA. Mon programme type d’une journée : Levé à 6h, le soleil brille déjà, je fais un petit stop au Whole food Market où j’y savoure des fruits frais et boissons chaudes avant de me rendre à la salle de sport Gold Gym, évidemment ! J’y croise Jean-Claude Van Damme ou encore Arnold Schwarzenegger. La vie semble plus simple quand le soleil brille 365 jours de l’année mais je vous avoue que je passe plus de temps en France !

Quelles attaches avez-vous avec Paris ?

Paris, c’est mon autre moitié, j’y vis avec ma femme et mes filles. J’ai mes restaurants, mes amis et surtout une équipe de choc qui m’accompagne chaque jour !

Maddys bistrot californien burger paris - 0.JPG

Maddy’s 1906, bistrot Californien
58 rue du Faubourg Poissonnière, Paris 10e.
Vous pouvez les suivre sur Instagram.
Ainsi que Jonathan, Iron John Official.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s