CITY GUIDE : une week-end de TROIS JOURS A ROME

Il y a quelques semaines, j’ai eu envie d’une petite escapade (en amoureux) dans l’un de mes pays préférés : l’Italie. Je crois que j’y fais un saut tous les ans depuis trois ou quatre années ! Et j’y retourne d’ailleurs cet été pour un séjour un peu plus long ! Ce n’était pas une première fois pour moi, car j’ai déjà visité la cité romaine il y a dix ans, lors d’un petit voyage en solo. Je voulais donc redécouvrir cette magnifique ville, et je n’ai encore une fois pas été déçue. Voici donc mon city guide pour une dolce vita réussie à Rome !

Y aller

A deux heures de vol de Paris, Rome est une destination parfaite pour un week-end. Si vous pouvez, allez-y pour trois jours, pour vraiment l’apprécier et ne pas courir partout pour essayer de tout voir.

Nous sommes partis avec Easyjet qui propose 2 à 3 vols quotidiens au départ de Paris Orly.

Se loger

J’ai choisi de ne pas être dans l’hyper-centre touristique et j’ai préféré le quartier de Trastevere, le « Montmartre romain ». Un vrai coup de cœur. On a l’impression d’être dans un petit village italien. Vous aurez l’embarras du choix pour vous restaurez ! Nous avons logés dans une suite chez YH Exclusive Qui propose des chambres mais aussi des appartements. L’emplacement était parfait, dans le centre de Trastevere non loin des rues animées du quartier.

trastevere-italie-rome-quartier-visite-city-guide.jpeg

Se déplacer

Prévoyez de bonnes chaussures, car ici, vous pouvez tout faire à pied ! Rome est une vraie carte postale, donc vos trajets pour aller d’un point à un autre seront très plaisants. C’est un musée à cœur ouvert. Profitez-en pour vous perdre dans les jolies rues aux couleurs ocres.

DIX CHOSES A VOIR :

La Basilique Saint-Jean-De-Latran

Située à quelques pas de la gare de Termini, l’intérieur de cette Basilique est magnifique. Pas de photos, je vous laisse la surprise ! D’ailleurs à Rome, n’hésitez pas à pousser la porte des églises, qui sont nombreuses. Vous ne serez jamais déçus, et souvent surpris !

Le Castel San’Angelo

A faire absolument pour profiter d’une des plus belles vues de Rome. La visite à l’intérieur est très plaisante avec un parcours au grès des salles. Le clou du spectacle est bien évidemment la terrasse et sa vue : d’un côté le Vatican et de l’autre les rives du Tibre et le quartier de Ponte.

Le Vatican

Premier conseil, que vous vouliez visiter la Basilique ou le Musée avec la chapelle Sixtie, achetez impérativement vos billets sur Internet. Vous échapperez aux 4h d’attente. Le musée est à faire, mais sachez que vous avancerez au rythme des nombreux touristes (vous savez, ceux qui photographient chaque tableau et statut…)  sur un parcours « obligatoire » pour arriver à la Chapelle Sixtie. Je déconseille donc si vous avez des enfants en bas âge qui ne supportent pas plus d’une heure dans un musée. Même si vous ne voulez pas visiter ces deux lieux, la balade dans la Cité du Vatican est très agréable. 

La Biblioteca Angelina

Cette visite ne vous prendra pas plus de 15 minutes, et elle vaut vraiment le coup si vous aimez les livres – ou pas d’ailleurs. C’est la première bibliothèque publique d’Europe créée au XVIème siècle par Angelo Rocca qui décida d’ouvrir au public sa collection de 20 000 ouvrages. On se retrouve donc dans une magnifique bibliothèque tout en bois. Elle est encore ouverte au public.

La fontaine de Trevi

L’un des plus beaux monuments Romains à mes yeux. Astuce : y aller tôt le matin pour pouvoir en profiter pleinement. En pleine journée, c’est beaucoup moins agréable. Il vous faudra jouer des coudes pour prendre une photo. Si vous logez pas loin, n’hésitez pas à passer également la nuit, c’est très joli !

Le Panthéon

Ce monument antique est l’un des rares, avec le Colisée, à être plutôt bien conservé. Le Panthéon est à l’origine un temple, qui a été transformé en église chrétienne. Aujourd’hui il rassemble les tombeaux de personnages importants de l’histoire italienne. Le monument offre un spectacle époustouflant à l’intérieur, avec notamment sa coupole.

Le Colisée et le Forum Romain

L’un des monuments les plus visités d’Italie, le Colisée est vraiment à faire, mais, le matin très tôt, sinon attendez-vous à faire des heures de queue. Le mieux, c’est bien évidemment d’acheter ses billets sur Internet. Quand nous avons voulu visiter le Colisée, c’était le premier dimanche du mois et donc l’entrée était gratuite. Temps estimé d’attente : 4H… Nous sommes donc allés directement au Forum Romain qui se trouve en face. Sachez qu’avec le billet d’entrée du Colisée, vous y avez également accès. J’ai vraiment adoré m’y baladé. Vous avez une vue splendide sur le Colisée (Alerte Instagram spot !) mais aussi sur le centre de la ville. Sortez à l’autre bout du Forum Romain et profitez en pour entrer dans la Basilique Sainte-Marie et admirez la Piazza Venezia.

La Place d’Espagne

L’un des endroits les plus touristiques de la ville ! Je vous conseille de monter les marches pour profiter de la vue sur Rome. De là, rendez-vous à la Villa Borghèse.

L’Eglise Sant’Ivo Alla Sapienza

Eglise Sant’Ivo Alla Sapienza-rome-weekend-visite

A deux pas du Panthéon, c’est une magnifique et imposante église. Lorsque l’on pousse la porte d’entrée, on tombe sur une merveilleuse cour. A voir !

La Villa Borghèse

C’est un énorme parc municipal. Parfait pour prendre un shot de verdure et de calme – et pour digérer après un bon repas ! Vous y trouverez la Villa Medicis (qui se visite uniquement avec un guide à booker à l’avance), plusieurs musées et galeries d’art. C’est un endroit parfait pour une belle balade avec encore une fois une très belle vue sur Rome.

Et bien évidemment je vous recommande un après-midi à Trastevere ! Vous pouvez également prolonger la balade jusqu’au Janicule – attention, ça monte sec, pour, encore une fois une vue imprenable sur Rome !

BONNES ADRESSES FOOD :

La Foccacia pour de succulentes pizzas

la-focaccia-pizzeria-centre-rome-week-end.jpeg

Situé à quelques pas de la Piazza Navona, j’avais repéré cette adresse sur internet, où les pizza sont décrites comme les meilleurs de Rome, voire d’Italie. Verdict : je confirme ! Les meilleures pizzas que j’ai mangé ! J’ai choisi une pizza à l’aubergine et riccota, un vrai délice ! Pas de dessert car nous avions prévu de manger une glace juste après – oui, à Rome, oubliez la diet, c’est la ville par excellence de la bonne nourriture, donc zéro privation !

Gelateria Della Parma : 150 parfums de glace !

Clairement, le plus dur sera de faire son choix. Ce glacier artisanal créé en 1978 propose 150 parfums ! Sorbets, glace à la crème, aux fruits secs, mousse et des goûts très originaux comme champagne, basilic et même poire et fromage ! Je vous conseille la glace à la noisette. C’est mon parfum préféré, et malheureusement je n’en trouve pas beaucoup et d’aussi bonnes à Paris. Donc dès que je suis en Italie, passage obligé dans un glacier, été comme hiver !

Ginger Sapori e Salute : restaurant bio

Le Ginger est un restaurant assez branché de Rome qui propose une cuisine bio et fraîche. Il en existe deux à Rome : Ginger Panthéon et Ginger Spagnia, où nous sommes allées déjeuner après une très longue balade, l’estomac dans les talons ! Je vous conseille vivement le plat de Tonnarelli cacio, pepe e menta : des spaghetti au pecorino, poivre, basilic et truffe. Honnêtement, l’un des meilleurs plats de pâtes que j’ai mangé. Le tiramisu est excellent ! Les prix sont plus élevés que la moyenne (entre 13 et 24€), mais ça vaut le coup ! Et le lieu est très agréable.

A Trastevere :

Big Hilda : un bar très agréable pour prendre l’apéro avec de très bonnes planches de fromage et de délicieuses bruchettas.

Antica Osteria Rugantino : restaurant très prisé à Rome avec une jolie terrasse prise d’assaut au premier rayon du soleil. Les pâtes sont excellentes. Je vous conseille également de prendre l’assiette de légumes grillés : un délice.

Antica Osteria Rugantino-restaurant-trastevere-rome.jpeg

I Dolci Di Checco Er Carettiere : une pâtisserie traditionnelle italienne. J’y suis retournée deux fois tellement c’était bon ! Ici pas de pâtisserie pleine de crème ou fourrée au Nutella. Je vous conseille l’excellente torta capresse (un gâteau au chocolat et amande typiquement italien), la tarte au mélanges de noix et fruits secs et également un gâteau à la frangipane et à la cerise.

I Dolci Di Checco Er Carettiere-patisserie-traditionnelle-italie-rome-tratevere.jpeg

Mama Eat Roma : je n’ai pas été satisfaite par le service, assez long, mais je partage cette adresse de pizzeria car elle propose tous ses plats avec une version sans gluten. Nous avons mangé de bonnes pizzas là-bas.

mama-eat-roma-pizza-sans-gluten-trastevere-rome.jpeg

En route pour une Dolce Vita réussis à Rome !

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s