Art : 7 expos à voir en ce moment

Aujourd’hui on va vous parler d’Art ! Paris est une ville avec une programmation culturelle incroyable : sculpture, peinture, photographie… Il y a tellement d’expositions à voir ! Je suis souvent frustrée de ne pas avoir le temps de voir toutes celles que je repère. J’aime beaucoup l’art moderne et la photographie, et je pourrais rester des heures à contempler les peintures impressionnistes. Mais par manque de temps et avec grand regret, je réduis « ma consommation ». Heureusement qu’il y a d’autres moyens, comme Internet et les réseaux sociaux pour faire de jolies découvertes, sans bouger de son canapé.

Avec le retour du printemps, je vous encourage vivement à sortir de chez vous et de profiter de Paris et de ses musées ! Voici donc une sélection d’expositions à voir absolument ! De la photographie, de la peinture et mon coup de cœur : L’Atelier des Lumières.

Love, Ren Hang à la Maison Européenne de la Photographie

LOVE, REN HANG-maison-europeenne-photographie-artiste-chinois-exposition
© Ren Hang.

Pour la première fois, Ren Hang, l’un des artistes chinois les plus influents de sa génération s’expose en France. Composée essentiellement de portraits, avec également des paysages et des nus, son oeuvre est facilement reconnaissable : pris sur le vif, sans aucune mise en scène. Ses clichés sont plein de légèreté, de poésie et d’humour.  Artiste homosexuel et subversif dans un contexte politique chinois répressif, Ren Hang combattait la dépression. Il s’est donné la mort en 2017, à l’âge de 29 ans.

Du 6 mars au 26 mai 2019, à la MEP. Toutes les infos ici.

Les Nabis et le décor au Musée du Luxembourg

Pierre_Bonnard_The_Large_Garden.jpg
Pierre Bonnard, The Large Garden

Cette exposition au Musée du Luxembourg réunit les œuvres diverses et variées d’un groupe formé en 1888, les « Nabis ». En hébreu, le terme signifie « prophète » et ces jeunes hommes sont en quelque sorte les prophètes d’un nouvel Art, celui de l’emprunt, de l’inspiration et de la curiosité.

Ces Paul Sérusier, Pierre Bonnard, Maurice Denis ou Henri-Gabriel Ibels vont adapter à leurs œuvres et à leurs traits de crayons, pinceaux ou collages leurs idées et celles prises des artistes qu’ils admirent (Gauguin, le Japon). Peintures, fresques murales, plafonds, abats jours, paravents, ils créent et composent des œuvres superbes dont on se fait un plaisir d’admirer au cours de cette exposition. De quoi être particulièrement surpris(e) par leur créativité !

Jusqu’au 30 juin au Musée du Luxembourg. Toutes les infos ici.

Stéphanie Chermont

L’Atelier des Lumières : Van Gogh la nuit étoilée, Japon Rêvé images du monde flottant et Verse

L’Atelier des Lumières qui souffle sa première bougie cette année est un centre d’art numérique dans le XIème arrondissement de Paris. Chaque exposition est une immersion visuelle et sonore. C’est pour moi un véritable coup de cœur car on est transporté dans l’univers de Van Gogh grâce au parcours thématique qui retrace les différentes vies de l’artiste. J’ai particulièrement aimé Le Japon rêvé, qui vous emmène au pays du soleil levant à travers différentes œuvres caractéristiques du japonisme, avec bien évidemment la Grande Vague d’Hokusai. Une nouvelle façon de découvrir l’art qui plaira au plus grand nombre.

Jusqu’au 31 décembre à l’Atelier des Lumières. Toutes les infos ici.

Computer Grrs, à la Gaité Lyrique

Computer Grrrls donne la parole à vingt-trois artistes et collectifs internationaux qui remettent en cause les récits dominants sur les technologies. Elles exhument le rôle méconnu des femmes dès les origines de l’informatique. Impression 3D, tutoriels Youtube, installations vidéo ou réalité virtuelle… Une grande diversité d’œuvres réalisées par ces artistes chercheuses, hackeuses ou makeuses.

Jusqu’au 14 juillet à la Gaité Lytique. Toutes les infos ici.

Foot et monde arabe, la révolution du ballon rond à L’Institut du monde arabe

Joseph-Ouechen,-Grand-père-jouant-au-foot-avec-des-enfants,-Taroudant,-Maroc,-2018
Joseph Ouechen, Grand-père jouant avec des enfants, Taroudant, Maroc, 2018

Portée par l’ambiance de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Egypte et la Coupe du monde féminine en France qui se tiendront en juin 2019, l’exposition retrace onze histoires emblématiques où le football rassemble, marque la mémoire ou fait basculer l’histoire. À l’occasion de l’exposition, un terrain extérieur avec des gradin sera installé sur le parvis de l’IMA. Ce citystade accueillera des événements sportifs. Programme à venir.

Du 14 avril au 21 juillet à L’Institut du Monde Arabe. Toutes les infos ici.

Monstres, manga et Murakami au Musée en herbe

monstre-manga-murakami-musée-en-herbe-paris.jpg
Takashi Murakami, Kaikai, Kiki and Me, 2008

Le Japonisme joue les prolongations dans certains lieux culturels parisiens. Au Musée en herbe, qui se présente comme « le seul musée pour les 3 à 103 ans », l’exposition Monstres, Mangas et Murakami propose un parcours interactif pour découvrir tout en s’amusant les yokaï, créatures surnaturelles issues du folklore japonais. Puzzle, atelier dessins, histoires contées et livres aident les petits à découvrir les œuvres de Murakami et l’esthétique kawai. Une bonne idée d’activité à faire le week-end ou pendant les vacances scolaires !

Jusqu’au 22 septembre au Musée en herbe. Toutes les infos ici.

Monet-Auburtin. Une rencontre Artistique au Musée des impressionnistes de Giverny

monet-auburtin-une-rencontre-artistique-l-exposition-au-musee-des-impressionnisme-giverny.jpg
Claude Monet, L’Aiguille et la Falaise d’Aval, 1885

A l’occasion de son dixième anniversaire, le musée des impressionnistes de Giverny célèbre Claude Monet en faisant dialoguer ses œuvres avec celles de Francis Auburtin. Ce dernier, touché par Monet, s’initie à la peinture sur motif. Tout comme son aîné, il pose son chevalet sur les rivages de Bretagne, de Normandie et de la côté méditerranéenne. On découvre tout au long de cette exposition deux regards différents portés sur les mêmes paysages. C’est aussi l’occasion de profiter du jardin du musée, mais aussi de faire un saut à la Maison de Monet et de son jardin d’eau. Une belle escapade à 45 minutes de Paris.

Jusqu’au 14 juillet au Musée des impressionnistes de Giverny. Toutes les infos ici.

N’oubliez pas, il y a quelques musées parisiens dont l’entrée est gratuite toute l’année, ou certains jours ! Et le premier dimanche de chaque mois, 14 grands musées sont gratuits. Profitez-en, car on sait tous que la culture a un coût ! Toutes les infos ici.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s