Rencontre avec Floriane, qui a traversé le désert de Dubaï à Oman en courant au sein d’une équipe 100% féminine

Il y a quelques jours j’ai été invitée à découvrir en avant-première le court-métrage Coast to Coast. Durant quatre jours, sept ambassadrices ASICS FrontRunner ont relevé le défi de parcourir 180 km dans le désert, de Dubaï à Oman. Parmi elle, Floriane, a représenté la France durant cette aventure inédite. Tout au long du voyage, elles ont appris à se découvrir et se sont entraidées pour relever ce défi sportif, à s’adapter à leur environnement pour surmonter les obstacles rencontrés : conditions météorologiques, distance, déshydratation… J’ai trouvé cette aventure extraordinaire : les paysages à couper le souffle, le dépassement de soi, l’entraide… J’adorerai participer à ce genre de défi – avec moins de kilomètres quand même, n’étant pas une runners !

J’en ai profité pour poser quelques questions à Floriane. Elle nous parle de son aventure, de sa préparation et nous livre ses meilleurs spots pour courir mais aussi ces bonnes adresses food d’Aix-En-Provence :

Bonjour Floriane, peux-tu te présenter ? Qui es-tu, que fais-tu dans la vie ?

Bonjour, je m’appelle Floriane. J’habite Aix en Provence, mais je suis Toulousaine. Je travaille à l’aéroport de Marseille en tant que conceptrice de procédures. J’ai toujours été un peu accro au sport. J’ai commencé par athlétisme et moto cross étant plus jeune, puis j’ai fait du foot pendant 7 ans, avant de m’inscrire au club d’Aix Athlé Provence en 2015. Depuis j’alterne entre course sur route, quelques trails et aussi quelques triathlons grâce à mon frère. En Février 2018 j’ai eu la chance de pouvoir rejoindre la team ASICS FrontRunner France. C’est un programme d’ambassadeurs à travers le monde mis en place par la marque ASICS. Depuis, on se retrouve sur de nombreux événements,  et au-delà de rencontrer des gens ayant la même passion que moi, j’ai fait de superbes rencontres! D’ailleurs pour ceux que ça intéresse, le recrutement pour 2019 est ouvert !

cost-to-cost-dubai-oman-asics-frontrunner-floriane

Tu as récemment participé à l’aventure Coast to Coast d’Asics. Quand FrontRunner te propose de relever le défi, tu acceptes tout de suite ou c’est une longue réflexion ?

Honnêtement je passe par plusieurs états ! D’abord l’euphorie, relier Dubaï à Oman en 4 jours c’est une expérience de dingue! Puis après j’ai commencé à cogiter et revenir à la raison en me disant « Floriane t’as jamais couru plus de 42 Km, et là tu veux en faire 180 en 4 jours?! ». Je revenais aussi d’une fracture du 2ème et 3ème métatarse alors je ne savais pas trop si je pourrai être opérationnelle à temps. Mais une fois que j’ai eu l’aval du médecin, je n’ai plus hésité, et même si je savais que ça allait être dur, la préparation comme l’aventure, j’étais plus motivée que jamais !

Peux-tu nous rappeler le principe de cette course et son parcours ?

Alors ce n’était pas vraiment une course mais plus une aventure, que j’ai partagé avec 6 autres filles de la team ASICS FrontRunner de pays différents. Le principe était de partir de Dubaï et d’arriver sur la côte du golfe d’Oman en 4 jours, soit environ 180 km. Pas d’objectif de temps, simplement vivre cette aventure à 7 du début à la fin!

cost-to-cost-dubai-oman-asics-frontrunner-4.jpg

Comment se prépare-t-on à une telle aventure ? Un programme d’entrainement particulier ?

On se prépare en avalant des kilomètres et des kilomètres ! Je n’ai pas suivi de plan particulier. J’ai remplacé mes séances sur piste par des sorties trails ou des séances de côtes. J’ai fait des sorties de plus en plus longues les week-ends, en essayant d’enchaîner plusieurs jours d’affilée pour habituer le corps. Ça changeait de mes entraînements habituels où j’ai tendance à beaucoup regarder la montre pour respecter des allures etc… Là, je me disais, tu pars courir pour 2h30, sans chrono, juste profiter du paysage et c’était top aussi !

Comment gère-t-on la différence de température ?

Je n’ai pas trop souffert de la chaleur ! On partait très tôt, vers 5H ou 6h du matin,  on était donc bien jusqu’à 10-11H. Ensuite ça tapait un peu, surtout le deuxième jour au milieu du désert mais globalement ça a été moins dur que ce que je pensais.

Comment se passe la vie en communauté entre 7 filles, 24h/24 ?

Ça s’est super bien passé ! On était vraiment toutes sur la même longueur d’onde et il y a eu tout de suite un super feeling entre nous ! Et comme la majorité d’entre nous à s’entraîne la plupart du temps avec des mecs, on était contente de pouvoir vivre cette aventure entres filles !

cost-to-cost-dubai-oman-asics-frontrunner-2.jpg

Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour toi ?

Les vingt derniers kilomètres avant d’arriver sur la plage à Oman. On courrait sur le bas-côté d’une voie rapide, le soleil cognait, le goudron reflétait la chaleur, et c’était une loooooongue ligne droite interminable !

Ton meilleur souvenir de ces 4 jours ?

Mon meilleur souvenir, c’est toute cette aventure du début à la fin! La rencontre avec les filles. Les paysages magnifiques et tellement différents d’un jour à l’autre. Le fait de se retrouver seules au monde au milieu du désert ou de la montagne. Chaque jour a été si spécial. Mais si je ne devais retenir qu’un seul moment, je dirais le lever du soleil du troisième jour, au loin derrière les montagnes. C’était magique !

cost-to-cost-dubai-oman-asics-frontrunner-3.jpg

Comment se passe le retour en France ?

Le retour s’est plutôt bien passé. Veille de Noël donc pas trop le temps pour le coup de blues du retour ! Et puis nouvelle année et donc pleins de nouveaux objectifs en tête !

Tu vis à Aix-en-Provence. Quels sont les meilleurs spots de la région pour courir ?

Sans hésiter la Sainte Victoire, où j’ai fait la plupart de mes entraînements pour la prépa de cette aventure. Et les calanques marseillaises bien sûr! Six ans que j’habite dans le sud-est et je suis toujours autant émerveillée des paysages dans cette région !

Quand tu ne travailles pas et quand tu ne fais pas de sport, que fais-tu ? Des bonnes adresses à partager ?

J’adore cuisiner, et je teste souvent de nouvelles recettes. Je suis aussi une bonne vivante alors je ne dis jamais non à un bon petit resto entre potes (Mana Espresso ou Maison Nosh pour le midi ou les brunchs, le Contrepoint pour un bon burger, ou Da Vito  pour un bon plat de pâte la veille d’une course) ou une petite bière au Kerry avec la team !

Quel sera ton prochain défi sportif ?

Mon prochain objectif ce sera le semi de Lisbonne puis le marathon de Paris avec toute la team ASICS FrontRunner.

Suivez les aventures sportives de Floriane sur son compte Instagram. Pour en savoir plus sur FrontRunner Asics, c’est ici !

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s