Jimmy Fairly : opticien solidaire et dans l’air du temps

A la recherche d’une nouvelle paire de lunettes, j’ai poussé la porte d’une boutique Jimmy Fairly, l’opticien qui m’avait été le plus conseillé après un sondage sur Instagram. Je porte des lunettes depuis l’âge de 8 ans, et j’ai toujours eu l’habitude d’aller dans les grandes enseignes. J’avais envie de changer « de crèmerie » mais aussi ma façon de consommer. Jimmy Fairly pratique le Buy one give one : pour chaque paire achetée, la marque donne une paire à une personne dans le besoin. Très bon point en plus d’avoir une collection très large et hyper moderne.

J’ai eu la possibilité de discuter avec Antonin Chartier, le co-fondateur de Jimmy Fairly qui m’a parlé de son concept, de son engagement mais aussi des tendances actuelles. Il nous explique comment est conçue une collection et nous donne ses conseils pour bien choisir sa monture et les options :

Pouvez-vous vous présenter ? Qui êtes-vous et que faites-vous au sein de Jimmy Fairly ?

Je suis Antonin et je suis Président de Jimmy Fairly. J’ai un parcours atypique, j’ai d’abord fait du Volley-Ball à haut-niveau dans ma jeunesse puis j’ai fait des études en psychologie, mais toujours avec une petite idée en tête : créer une marque de mode proposant de beaux produits à un prix accessible.

antonin-fondateur-jimmy-fairly
Sacha Bostoni et Antonin Chartier, les fondateurs de Jimmy Fairly

Comment est né Jimmy Fairly ?

Jimmy Fairly est né d’abord dans mon imagination mi-2010, il n’y avait pas encore de nom, ni de pricing, ni d’offre. Mais mon point de vue était simple, si je créé une marque qui fait de belles lunettes, de qualité, et à un prix accessible alors peut-être que les gens voudront me les acheter. Concrètement fin 2010, j’ai présenté mon idée à un concours à Toulouse : le Startup Weekend et par chance, j’ai gagné. Jimmy Fairly était né.

Beaucoup d’opticiens proposent une paire achetée une paire offerte. Vous avez choisi le buy-one-give-one. Vous nous en parlez ?

Oui, c’est une idée qui m’a été inspirée par la marque de chaussure Toms Shoes. Je l’ai trouvé si belle et si puissante que je l’ai voulu pour Jimmy Fairly. Pour chaque paire achetée, nous donnons une paire de lunettes loupes à une personne dans le besoin avec l’aide d’associations. Nous le faisons depuis le premier jour et nous avons donné plus de 300 000 paires jusqu’ici ! Nous en sommes très fiers.

Mais nous ne nous arrêtons pas là, par exemple en novembre dernier nous avons voulu faire du désormais traditionnel Black Friday un Good Friday : tous les bénéfices de la vente ont été reversé à l’Association Vue d’Ensemble pour les aider à financer un projet d’expédition en Himalaya avec des mal-voyants.

Quelles sont les tendances actuelles pour les lunettes de vue ?

Pour les lunettes de vue, on voit revenir le métal et particulièrement dans des formes rondes vintage ou, ça c’est cool, en oversize carré. Pour les solaires, les lunettes œil de chat resteront une valeur sûre de l’été. Et si le cœur vous en dit, le retour en force du streetstyle remet au goût du jour les lunettes profilées et sportives.

View this post on Instagram

Be polite to all but intimate with few 😼

A post shared by Jimmy Fairly (@jimmyfairly) on

Comment se passe la création d’une nouvelle monture ? 

Nous avons beaucoup simplifié les méthodes. Ce qui nous permet de lancer une nouvelle collection tous les mois ! Et nous sommes capable de partir d’une feuille blanche à la monture dans le magasin en 4 semaines. Record jusqu’ici. De façon simple, nous essayons de sortir et de nous inspirer de l’air du temps. Puis nous créons d’abord en 2D puis en 3D, et nous échangeons avec nos ateliers de fabrication pour obtenir la meilleur conception et qualité possible. Nous avons aussi des milliers d’échantillons d’acétate et des verres solaires qui nous permettent de choisir les couleurs et de les associer. Nous explorons aussi d’autres méthode comme les tests de prototypage et d’essayage rapide en impression 3D.

jimmy-fairly-fabrication-lunettes.png

Où sont fabriqués vos modèles ?

Nous sélectionnons les fabricants de composants et de matières partout dans le monde (Allemagne, Chine, France, Italie). Le plus important c’est de choisir les meilleurs dans leur domaine. Puis nous fabriquons nos montures en France et en Chine. Et enfin, nous les contrôlons et les assemblons dans notre atelier en Normandie.

Comment bien choisir ses lunettes de vue ? Des conseils selon la forme du visage, couleurs de peau/cheveux …

Traditionnellement, l’opticien conseille en fonction de la forme du visage. Mais nous ne croyons pas tellement à cette méthode, nous concevons des montures dans l’air du temps et nous conseillons en fonction de votre style.

jimmy-fairly-lunettes-ecailles-bleu

Quelles sont les options indispensables à prendre quand on achète des lunettes ?

L’amincissement est indispensable uniquement pour les gens qui ont des corrections importantes. Selon-moi, l’anti-rayures et l’antireflets sont de très bonnes bases ! J’ajouterai quand même un petit plus souvent délaissé : l’anti-salissures !

Notre magazine s’appelle L’Arrogante, quelle paire de la collection actuelle est la plus arrogante ?

La HEARTBREAKER !

HEARTBREAKER-jimmy-fairly-lunettes-soleil.png
Modèle Heartbreaker, 129€ (verres inclus)

 

4 commentaires

  1. Vérité

    Vous avez été magiquement dupé, par le discours charmeur de ces fondateurs, sortis tout droit d’une école de commerce pour abuser de la naïveté du consommateur :leurs collections sont toutes produites en Chine avec une finition (pour écrire ofg) ou assemblage en France, les matériaux sont très loin des standards de qualité européens, jf ne cultive que le consumérisme et le marketing avec de jolis magasins ou le client est aussi manipulé quand systématiquement les monture chinoises sont annoncées fabriquées en France. Quant à leur côté solidaire, il ne prennent aucun démuni en charge directement, tout n’est conçu que pour une de fiscalisation optimale, sans risque en jouant sur la carte sympathie du solidaire, ho teux de faire un marketing sur cette base là ! On est très loin d’une entreprises vertueuse, mais opportuniste qui joue joue avec les limites des lois françaises oui. Bravo de montrer en exemple ce cheap market consumeriste sterile quand de vraies professions de santés, comme d’authentiques opticiens de santé, dont certains prennent eux même en charge les plus démunis, défendent l’avenir du système de soin et de savoir faire français. Pouvoir d’achat polluant du made in China ou éthique eco responsable, il ne faut pas tout mélanger

    J'aime

    1. Lila Sah

      Bonjour, nous n’avons en aucun cas été « dupé » comme vous le dites, car si vous lisez notre article, Antonin dit lui-même que les montures sont fabriquées partout dans le monde (dont la Chine) et assemblées en France. Concernant le buy one give one, la marque travaille en collaboration avec des associations qui s’occupent des dons de lunettes, et ne s’en cache pas, puisqu’en encore, Antonin le dit clairement dans notre interview.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s