Cet hiver, on trinque au saké !

Pour sa deuxième édition, le Saké Nouveau nous met à la bouche cet alcool divin encore trop méconnu en France. À partir de ce jeudi 7 février, le premier tirage de la production annuelle de Saké sera disponible dans plusieurs restaurants en France.

Pourquoi le goûter ? Déjà, ça change du vin et des autres alcools, mais aussi son goût est travaillé, fin et se combine à la perfection à un dîner. Pour vous donner quelques pistes, nous avons interviewé Youlin qui est Saké Samouraï (ça vous épate ? Moi oui !) et propriétaire de la Maison du Saké à Paris.

Le Bon Georges, le caffè Stern, Dersou, Elmer, Grand Coeur, KGB, Kitchen Ter(re), la grenouillère, Orties, Septime, Ventre, Ze Kitchen Gallery pour ne citer que Paris, ils sont nombreux à participer à ce Saké Nouveau ! A Nice, à Marseille et même à Lourmarin, retrouvez toute la liste des participants sur le site du Saké Nouveau.

Saké nouveau edition 2.png

Bonjour Youlin Ly, est-ce que vous pouvez vous présenter ?

Je suis Parisien mais très lié au Japon depuis de nombreuses années. Je suis Saké Samouraï depuis 2015. Dans le civil, je suis restaurateur (Ehr et Sola) et propriétaire de la Maison du Saké à Paris. Depuis très longtemps, j’ai envie de faire connaître cet alcool qui me passionne, le saké.

Faire découvrir le saké au plus grand nombre par le biais de la gastronomie.

En quelques mots, qu’est-ce que le Saké Nouveau ?

C’est un événement que j’ai initié l’an passé afin de faire découvrir le saké au plus grand nombre par le biais de la gastronomie. Un soir, entre autre, ça sera le 7 février cette année, des restaurants, bars à manger et caves offriront un verre de saké nouveau à leurs clients, en accord avec un plat ou une mise en bouche de leur carte.

Quelles sont les particularités de l’édition 2019 ?

La grande nouveauté est que nous travaillons avec 4 maisons de saké qui ont chacune produit leur saké nouveau, c’est-à-dire qu’elles présenteront les premiers sakés de l’année, qui sont non-pasteurisés. Ces 4 maisons ont des techniques propres et leurs sakés sont très différents. C’est très excitant de faire découvrir ces caractéristiques fortes.

Comment consomme-t-on le Saké en France ?

On a une mauvaise image de l’alcool hyper fort servi en fin de repas dans les cantines asiatiques mais le saké est tellement plus que ça ! On a appris à le consommer dans les restaurants dont le chef est Japonais mais en fait le saké marche sublimement bien avec d’autres cuisines. C’est la raison pour laquelle des restaurants comme l’italien Caffè Stern ou la Grenouillère d’Alexandre Gautier font partie de l’aventure.

Saké nouveau.png

Qu’est-ce que la Maison du Saké, dans les grandes lignes ?

J’ai créé ce lieu pour faire découvrir le saké, plusieurs maisons, dans des typologies différentes. Je voulais que les gens puissent le déguster sur place parce que c’est important pour un alcool qu’on ne connait pas. Justement l’idée du Saké Nouveau est que le saké va rencontrer les gens dans les restaurants où ils sortent et on n’attend pas simplement que le public vienne chercher le saké eux-mêmes.

On le déguste comme un vin à la différence qu’il se sert plutôt frais ou au contraire tiède.

Comment conseilleriez-vous le Saké à quelqu’un qui n’en a jamais bu ?

De déguster le saké à travers la gastronomie !

Avec quels plats s’accompagne le Saké ? Comment le déguste-t-on ?

Je trouve que le saké marche très bien avec les produits de la terre, le topinambour par exemple. Il y a une corrélation entre l’alcool de riz et ces aliments. Cependant on peut boire du saké avec du fromage, certains poissons, plein de choses c’est ça qui est génial ! On le déguste comme un vin à la différence qu’il se sert plutôt frais ou au contraire tiède.

Quelles sont les règles en matière de Saké pour l’apprécier, le savourer ?

Aucune règle si ce n’est de se faire conseiller si on ne connait pas bien car on a vite fait de tomber sur des bouteilles de mauvais alcool.

A qui s’adresse le Saké ? Faut-il être connaisseur, voyageur ?

À tous, en tout cas, c’est le message que j’essaie de porter !

Vous pouvez suivre cette deuxième édition du Saké Nouveau sur leur compte Instagram et Facebook. On vous rappelle que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.  

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s