Mila Jack : des chaussons comme vous n’en avez jamais porté

Pourquoi, à votre avis, on ne porte plus vraiment de chaussons à la maison ? Je pense que la réponse est évidente : ils sont souvent ringards, confortables mais peu féminins ou élégants. Ce n’est pas pour rien que l’on parle d’esprit « pantouflard »… Alors pour contre balancer cet apriori sur le chausson, on vous fait découvrir cette semaine la très belle marque Mila Jack, créée en 2016 par Elisa Niedzielski Rochon.

Sa collection est sublime, pour femme comme pour homme, on en devrait presque accro au point de ne plus les quitter, même en sortant de la maison… C’est grave docteur ? Elisa nous dit tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le chausson (et si vous répétez sans vous tromper cette phrase, vous êtes des champion.ne.s !

Mila Jack chaussons intérieur cocon1.jpg

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Elisa Niedzielski Rochon : J’ai grandi en France, dans un environnement multiculturel avec mon père Franco Polonais et ma mère Brésilienne, tous les deux travaillant à Paris pour les plus grandes maisons de Haute Couture. J’ai baignée dès mon plus jeune âge dans l’univers de la mode. L’artisanat de luxe est un univers qui m’attire particulièrement et que je respecte beaucoup.

J’ai constaté aussi que le retour des chaussons à la maison s’inscrit au cœur d’une tendance actuelle qui prône le bien-être et le confort dans une maison saine.

Que faisais-tu avant de lancer ta marque ?

Après avoir obtenu un Master à la Sorbonne en Économie & Gestion puis un Master à l’université de King’s College London, je me suis tout de suite orientée dans le secteur de la mode. Aux cotés des plus grandes maisons de Luxe, j’ai été chargée d’organiser leurs ventes de presse dans un showroom parisien. Cette expérience riche en responsabilités m’a permise de développer mon réseau et mes connaissances de ce milieu et m’a confortée dans l’idée qu’il me fallait développer des modèles de qualité et intemporels afin d’éviter l’aspect trop saisonnier que je n’aime pas dans la mode.

Mila Jack chaussons intérieur cocon4

Comment est née la marque Mila Jack ?

Rapidement, j’ai décidé de créer Mila Jack tout simplement à la suite d’une envie personnelle. Nous recevons beaucoup à la maison et je ne porte pas de chaussures depuis mon enfance. J’ai cherché, en vain, de beaux chaussons. Après une rapide étude de marché, j’ai constaté aussi que le retour des chaussons à la maison s’inscrit au cœur d’une tendance actuelle qui prône le bien-être et le confort dans une maison saine. J’ai ramené d’un voyage familial à Venise une paire de chaussons de gondoliers que j’ai beaucoup porté et donc décidé de revisiter pour les rendre plus « cocooning ».

Portrait 1
La jolie Elisa Niedzielski Rochon

J’adore porter les vêtements de ma mère (très soigneuse) quand elle avait mon âge. En grandissant, j’ai remarqué que les intemporels de bonne qualité traversent les générations. J’ai donc voulu développer des chaussons aux lignes fines et intemporelles afin que les modèles plaisent à toutes les générations. J’ai alors commencé par lancer une petite production de 400 paires (2 modèles Femme et 2 modèles Homme) en Octobre 2016. Première collection qui a remporté un franc succès puisque j’ai tout vendu et j’ai obtenu deux stands au Bon Marché à l’Homme et à la Femme. Mon pari était tenu puisque cette première collection a plu à toutes les générations, hommes et femmes.

Mila Jack chaussons intérieur cocon0

Pourquoi ce nom d’ailleurs ?

J’ai voulu pour la marque un nom simple, court et prononçable dans toutes les langues (c’est une habitude avec mes origines). J’ai aussi voulu un nom qui représente aussi bien le féminin que le masculin puisque la marque se veut mixte. Mila et Jack sont deux prénoms qui représentent bien la Femme et l’Homme actuels.

Et pourquoi le chausson ?

Les chaussons parce que la première chose que je fais en rentrant chez moi depuis mon jeune âge est d’enlever mes chaussures en même temps que mon manteau. Nous recevons beaucoup à la maison et j’étais lassée de recevoir mes amis et ma famille en chaussettes (refusant de porter de « gros chaussons vieillissants »).

Ne pas porter ses chaussures prend d’autant plus de sens lorsqu’on devient maman et qu’un petit ange traine par terre ! En créant Mila Jack, je me suis lancée le défi de dépoussiérer et réinventer l’image vieillissante des chaussons. J’ai tout simplement voulu développer un nouveau concept « les chaussures d’intérieur ». Pour ajouter une petite touche, j’ai voulu que les chaussons soient personnalisables, parce que je trouve qu’un cadeau personnalisé fait toute la différence pour celui qui le reçoit.

mila-venezia-vert1jpg-1527157149251

Que peut-on dire de son utilisation au quotidien ? Est-ce qu’il a été oublié ?

Bien sûr que oui ! Je crois qu’il a été oublié car le marché n’a pas proposé d’alternatives aux gros chaussons dans lesquels nous avons tous vu notre grand-père. Je pense que nous avons tous envie de vivre dans une maison saine et cocooning. Le retour des chaussons s’inscrit donc au cœur de cette tendance actuelle prônant le bien-être et le confort. Cette année c’est ma troisième collection et ma plus grande satisfaction est de voir un client revenir acheter une deuxième (ou énième paire) et converti aux chaussons !

L’hiver s’installe, quels modèles as-tu conçu et pourquoi ?

Je veux développer des modèles aux lignes fines et intemporelles.
Chaque saison, les modèles sont repris dans des couleurs différentes autour d’une thématique. Cette année, les modèles sont Rock aux finitions dorées. Ma collection intemporelle reste mon best-seller au travers de l’utilisation du velours, cuir de chèvre et le fameux poulain panthère, aujourd’hui signature de la marque. Je me suis aussi lancée dans une production de baskets mixtes toujours personnalisables dans les matières signatures de la marque.

Mila Jack chaussons intérieur cocon3

Parle-nous de la production, je crois que tout est fait dans une ambiance très familiale, à petite échelle.

Lorsque j’ai cherché mon usine, j’ai privilégié une usine à taille humaine parce que les rapports humains comptent énormément dans le développement d’un nouveau business. Naturellement je me suis orientée vers le Portugal car je parle la langue grâce à ma mère et cela me facilite beaucoup les échanges. Durant mes longues semaines de recherches, j’ai eu la chance de tomber sur cette usine familiale qui a accepté de travailler avec moi sur des petites quantités. C’était un véritable challenge de fabriquer ces chaussons car la doublure n’est pas simple à coudre ! Aujourd’hui, je suis très contente de partager cette expérience avec eux depuis deux ans et je me sens comme à la maison quand je vais les voir.

On aurait presque envie de les porter à l’extérieur ! Avec quelle tenue les combinerais-tu ?

Bien sûr et c’est tout le but. L’idée est de porter des chaussures d’intérieur et donc de les porter avec le même look que si vous sortiez dehors ! Personnellement, je les porte le plus souvent avec un jean taille haute, un petit pull fin col rond et de beaux accessoires essentiels pour finir un look. 

Pourquoi le chausson est indispensable à nos quotidiens parisiens ?

Parce que même à la maison il ne faut pas négliger son look. En portant des Mila Jack, on peut être confort et garder un bon look sans ramener les saletés de dehors !

Ta paire de chaussons la plus arrogante, comme le blog ?

Mon coup de cœur depuis le début de l’aventure et celles qui ne me quittent jamais sont les Mila Carioca Cheeta.

Retrouvez tous les modèles de chaussons Mila Jack sur leur site

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s