Raphaël Cioffi : auteur de génie pour Jean Paul Gaultier et son Fashion Freak Show

Jean Paul Gaultier fait son « Fashion Freak Show » aux Folies Bergère. Et là, vous répondez, « son quoi » ? J’ai eu la chance de le voir la semaine dernière. On entre dans la tête du créateur, de l’artiste même, ses bonheurs, ses malheurs, les époques traversées, en jouant avec les danseurs et leurs corps sur cette vie faite de rebondissements, d’aventures extravagantes. C’est aussi fou que burlesque, et quel bon choix que les Folies Bergère pour cette mise en scène attachante !

Je savais que Raphaël Cioffi avait écrit pour Jean Paul Gaultier. Mais je ne savais pas qu’il était aussi auteur pour Catherine et Liliane, pour Charlotte Le Bon sur Canal+ ou qu’il avait mille projets à côté. Quand le talent d’un auteur ne passe pas inaperçu, on avait envie de lui donner la parole. Attachant, original, doué, j’espère que vous aimerez le découvrir autant que l’on a aimé le lire…

Hello Raphaël peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour bonjour, je m’appelle Raphaël, j’ai 35 ans. J’écris pour Catherine et Liliane, j’ai écrit le livret du Fashion Freak Show de Jean Paul Gaultier, et je manage mon meilleur ami chanteur, Yanis. Cette année j’ai aussi écrit les Victoires de la Musique avec Daphné Bürki et écrit/ réalisé des vidéos pour les parfums de Jean Paul Gaultier avec Rossy de Palma. En quelques mots, je dirais que j’aime faire des choses chics et populaires.

Comment es-tu arrivé sur le projet « Fashion Freak Show » ?

J’ai rencontré Jean Paul Gaultier sur le plateau du Grand Journal, quand j’écrivais la météo avec Charlotte Le Bon. On a lancé un bruit de pet sur le plateau et Charlotte, déguisée en Anna Wintour, l’a accusé. Ça l’a fait rire, et il nous a invité à collaborer sur un défilé ! Y’a quand même que lui pour faire ça non ? Après il est venu en guest dans un sketch de Catherine et Liliane, et quelques jours après j’ai reçu un coup de fil pour que l’on déjeune. Il m’a proposé d’écrire les programmes de ses défilés, en gros de mettre des mots marrants et poétiques sur ses créations. Ça a matché tout de suite, on a le même sens de l’humour et de la culture pop. Puis le coup de fil magique est arrivé, quand il m’a proposé d’écrire le spectacle avec lui.

« Ça a matché tout de suite, on a le même sens de l’humour et de la culture pop (avec Jean Paul Gaultier) ».

Comment connaissais-tu Jean Paul Gaultier ? Quelle image avais-tu de lui de ses créations / de son univers ?

Je ne saurais pas dater ni préciser, j’ai l’impression qu’il a toujours fait partie de ma vie. Comme tous les Français non ? Je trouve son travail très libre, très inventif, et surtout très sexy. Ma soeur avait un poster de la pub pour le Mâle avec le marin, je crois que ça fait partie de mes premiers émois.

DSC_7460
Photos du show ©TS3 – Photo: Boby

Quel a été ton rôle pour le show ? Ta place ?

J’ai écrit le livret avec lui. Quand je suis arrivé, il avait déjà des idées très précises des tableaux, c’est quelqu’un de très visuel. Je l’ai accompagné pour mettre des mots sur les images, et faire en sorte que le public reçoive parfaitement ce qu’il avait en tête. En essayant de servir au mieux son audace, son humour et sa sincérité.

« C’est quand même la seule personne qui peut dans le même show nous faire rire et pleurer, tout en évoquant Madonna, la Reine d’Angleterre ou Nana Mouskouri ! ». 

Combien de temps as-tu travaillé sur le projet ?

2 ans.

De quoi parle le « Fashion Freak Show » dans ses grandes lignes ?

C’est une célébration de la vie, à travers celle de Jean Paul Gaultier. Et une célébration des différences : c’est quand même la seule personne qui peut dans le même show nous faire rire et pleurer, tout en évoquant Madonna, la Reine d’Angleterre ou Nana Mouskouri !

Qu’est-ce que l’on découvre sur scène pour ceux que ne connaisse pas du tout la vie de JP Gaultier ?

On découvre ses inspirations, ses créations, son irrévérence, son humour, ses amours… Mais on découvre surtout sur scène une troupe de talents dingues, qui racontent avec leurs personnalités et leurs corps l’histoire de Jean Paul. Je pourrais les regarder danser des jours entiers sans me lasser, ils me foutent la chair de poule.

DSC_7290.jpg
Photos du show ©TS3 – Photo: Boby

On a beaucoup d’amis en commun et je te sais sur plusieurs émissions projets toujours actif. Peux-tu m’en dire plus ? A quoi ressemble ton quotidien ?

J’ai toujours rêvé de faire ça : des blagues, de la musique, du spectacle… Du coup, j’ai du mal à ne pas y aller quand je trouve ça excitant. Mon quotidien consiste à jongler entre tous ces projets, et à toujours penser à ce que je vais faire après. Je marche beaucoup aussi, je fais tous mes déplacements à pieds histoire de voir le monde, sinon je passerai ma vie sur une chaise à rire tout seul.

As-tu un souvenir à me communiquer sur un plateau télé ou en coulisses ?

Un soir on a re-regardé des sketches de la météo avec Charlotte, et on se disait “Non mais attends on a fait ça !?“. J’ai été déguisé en insecte devant les Black Eyed Pas, en éléphant devant Julia Roberts, en Drag queen devant Cher… Toute cette année-là était folle.

On parle peu des auteurs : est-ce que tu recommandes ton métier à ceux / celles qui aimeraient se lancer ?

Bien sûr ! Surtout aujourd’hui, on a tous les outils pour prendre la parole sans attendre qu’on nous la donne. Une bonne idée a toujours sa place quelque part. Après, le plus dur, ce n’est pas d’écrire, mais de réécrire. Je jette toujours la première idée qui me vient. Pour moi, notre métier consiste surtout à surprendre, à s’éloigner des idées immédiates et collectives.

View this post on Instagram

Entrée plat dessert ❤️

A post shared by Raphael Cioffi (@rafcioffi) on

Qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ?

Yanis of course ! On vient de sortir un nouveau titre, Embrace, qui me fait marcher différemment dans la rue quand je l’écoute ahah. Pour écrire, j’écoute une webradio de Radio France qui s’appelle La B.O., avec que des musiques de films. Sinon j’écoute l’album de Christine en boucle, et plein d’artistes français, on a une scène dingue quand même en ce moment ! Hyphen Hyphen, Kiddy Smile, Clara Luciani, Moodoid, Niki Niki… Et Madonna bien sûr. Toujours. Elle est venue voir le show !

Et au cinéma : quels films attends-tu avec impatience ?

« Le Grand Bain » et « Bohemian Rhapsody ».

Ta présence sur les réseaux sociaux ? Qui aimes-tu suivre sur Instagram ?

Je suis surtout mes amis, leur vie m’intéresse plus que celle de Beyoncé.

Le sketch le plus arrogant que tu aies écrit pour Catherine et Liliane ?

Aucun j’espère ! Arrogant non, irrévérencieux oui. Même si on le fait avec bienveillance et humour, on essaie toujours d’avoir du propos sur le monde qui nous entoure.

DSC_7633.jpg
Photos du show ©TS3 – Photo: Boby

Suivez Raphaël sur son compte Instagram et Twitter. Merci à lui pour cette interview et à Laurent Jourdren de nous avoir mis en relation (best PR ever !). 

Toutes les informations sur le Fashion Freak Show ainsi que les réservations sont à retrouver par ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s