Casa 93 : l’école qui forme les futurs talents de la mode de l’autre côté du périph’

La CASA93 est une école de vie créative basée sur l’égalité des chances installée au MOB Hotel à Saint-Ouen. Cette école de mode gratuite et sans condition de diplôme, née au Brésil dans les favelas de Rio de Janeiro, est l’œuvre de la passionnée Nadine Gonzalez.

De 2000 à 2005 elle exerce différents métiers de la mode à Paris puis à Copenhague et c’est à Rio qu’elle découvre une autre façon d’envisager la mode. Nadine mise sur le pouvoir de la jeunesse en ouvrant la première et unique école de mode dans une favela, gratuite pour les jeunes des quartiers défavorisés: Casa Geraçao.

Elle réalise que les jeunes Brésiliens doivent, comme en Europe, faire fasse à de nombreux obstacles : discrimination, coût des formations, manque d’opportunités… De retour en France, elle fait le choix d’implanter son modèle testé dans l’hémisphère sud dans le 93, véritable poumon créatif de l’Ile de France, mais le département avec un taux de chômage et de déscolarisation le plus élevé de l’hexagone. CASA93 est née.

CASA093 - Look 11.jpg

« J’ai toujours trouvé dans la banlieue une inspiration puissante, à ce titre je suis pour un Grand Paris Créatif, et les projets de Casa 93 pourront contribuer à son émergence » – Nadine Gonzalez, co-fondatrice du programme Casa 93

L’école mise tout sur une formation professionnelle d’un nouveau genre, basée sur le collectif, l’épanouissement personnel et qui met en avant une mode éco-responsable.

La sélection des élèves se fait sur leur motivation, leur potentiel créatif et leur passion pour la mode. La première rentrée a eu lien en janvier 2018. Pendant 6 mois, ils ont découvert les différents métiers de la mode et de la création tout en travaillant en étroite collaboration avec des marques comme Jérôme Dreyfus ou encore Nike.

PHOTOS LOOK PROMO 1 CASA93 QUARTIER GENERAL

L’aboutissement de cette année d’étude pour les jeunes est la présentation de leur collection collective avec comme directrices artistiques deux grands noms de l’upcycling : Maroussia Rebecq, la créatrice d’Andrea Crews, et Monia Sbouaï, la créatrice de Supermarché.

Implantée à Saint-Ouen, la ligne 13 fait partie du quotidien des élèves de la CASA93. Comme une évidence ce sera donc le thème de la première collection collective, « La Ligne 13 du futur » a été présentée lundi soir. Entre artisanat et innovation, chacun des vêtements est upcyclé et orné de précieuses créations textiles.

Après le défilé j’ai rencontré Gloria Despioch, une des élèves de cette première promotion. On a parlé de son expérience à la Casa93.

Gloria-despioch-casa-93-ecole-mode

L’arrogante : Bonjour Gloria, peux-tu te présenter ? D’où viens-tu, que fais-tu ?

Gloria : Je m’appelle Gloria, j’ai 21 ans, je viens de Bastille à Paris. Avant d’entrer à l’école Casa93 j’étais en BTS Communication. Une amie m’a parlé de l’école et j’ai tout de suite été séduite par les valeurs de mixité sociale, de la gratuité des études et qu’on nous propose une pédagogie complètement différente des autres écoles.

J’ai toujours voulu travailler dans la mode : j’ai baigné dans ce milieu puisque ma mère a été styliste pendant plus de 20 ans. Je l’ai toujours vu créer, je savais que je voulais évoluer dans ce milieu.

Peux-tu nous parler de ton année scolaire à la Casa 93 ?

Gloria : J’ai appris énormément de choses. Je n’ai pas appris que la couture, car tout au long de l’année nous avons travaillé sur de nombreux projets. On a fait de l’évènementiel, des shootings photo, on a réalisé un film, on a créé un parfum, on a réfléchit la mode, notamment le côté éthique tout en essayant de la réinventer.

Peux-tu me parler de deux projets en particulier ?

Gloria : On a collaboré avec Jérôme Dreyfuss sur les accessoires, on a travaillé avec adidas pour créer le maillot de football de l’équipe de France 98 pour le match des Légendes France98 vs FIFA98 qui a eu lien en juin.

Une soirée très spéciale. ⚽🇫🇷🏆 #France98

A post shared by zidane (@zidane) on

Qu’est-ce que tu retiendras de cette année ?

Gloria : Et bien, c’est très difficile de travailler en collectif. On doit faire un travail sur nous-mêmes pour y arriver. Au final donc on apprend autant humainement que professionnellement.

J’ai découvert que je voulais travailler du côté des tendances, de la sociologique et de la communication. La création pure ce n’est pas trop mon truc. Je suis plus dans l’image et la direction artistique.

Et la suite ?

Gloria : Un stage tout d’abord ! On a un jury composé de professionnels qui va se dérouler jeudi. Le but et qu’ils voient notre travail, qu’ils apprennent à nous connaître pour peut-être nous proposer un stage.

Et à la rentrée j’aimerai continuer mon cursus dans une nouvelle école de mode qui va ouvrir pour acquérir une formation complète dans la mode puisque que je n’ai qu’un BTS Communication.

CASA093 - Look 14.3.jpg

Merci Gloria pour tes réponses, on te souhaite à toi ainsi qu’à toute la promotion un bel avenir dans la mode !

Crédits pour les visuels défilé: © Photo Eric Garault

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s