Musique : on vous présente Ramo, oiseau sauvage

Il m’a suffit de cliquer sur ‘play’ et de lancer ce titre, ‘Tout ira bien’ de Ramo pour me transposer dans une jungle, me sentir entourée d’oiseaux, d’une végétation luxuriante, entendre les cris lointains, les instruments sauvages… C’est fou comme un morceau peut nous mettre de bonne humeur, tout en ayant du sens. Ce mantra, ‘Tout ira bien’, pourrait être mon mantra du moment. On se rassure, on revient aux racines, on laisse le printemps nous proposer ses premiers rayons de soleil et sa joie du froid abandonné…
Ramo, c’est un artiste touchant ou toucan, à vous de voir. Pour garder un peu de secrets sur cet oiseau français, nous lui avons proposé une interview 100% végétale et animale… Un jeu auquel il a participé sans courber du bec ! Et promis, à la fin de cette rencontre, si vous lancer en même temps sa musique, vous aurez le sourire. C’est garanti !
Hello Ramo, comme on doit garder un peu de mystère sur toi, je te propose une interview végétale et animale, ça te va ?
Ramo : Carrément, ça me branche.
Quelles sonorités animales peut-on entendre dans ta musique ?
Ramo : Des chants d’oiseaux. Et coté végétal, il y a aussi pas mal de sons de bois frappés, frottés, de graines remuées…
Quels animaux mystiques t’inspirent ? Pourquoi ?
Ramo : Un toucan imaginaire ! Ma première rencontre artistique quand j’étais enfant c’était le Douanier Rousseau, à Laval – sa ville natale -, le château a été transformé en Musée des Arts Naïfs, et l’école nous emmenait beaucoup là-bas pour regarder, reproduire, exprimer ce qui nous touchait… Et le Douanier Rousseau peignait beaucoup de plantes et d’animaux réels, mais qu’il n’avait jamais vus ! Il dessinait des choses qu’il avait observées au jardin des plantes ou dans des revues illustrées, mais toutes ces forêts luxuriantes, ces jungles, ces animaux, c’est son imaginaire. Et d’ailleurs dans ses toiles tu peux voir des bananes qui poussent comme des pommes, des plantes qui n’ont rien à voir se mêler, etc. Donc pas d’animal mystique, mais plutôt un vrai toucan imaginaire, qui prend la forme qui me plaît !
Ramo artiste musique tout ira bien
Ramo par @larobotte
Quel est pour toi le chant animal le plus joyeux ? Le plus triste ?
Ramo : Oh c’est dur comme question ! Du coup, je la change en : « qu’est-ce que tu préfères comme chant animal ? ». Et là je te réponds sans hésiter, les chants des oiseaux dans la forêt quand le soleil se lève. C’est progressif, c’est doux, l’intensité des chants augmente avec l’arrivée du soleil et de la chaleur, c’est super apaisant, idéal pour commencer la journée. Ce serait parfait si j’étais du matin, ce qui n’est pas du tout le cas. Je pourrais te décrire plus en détail le chant de la cafetière, mais je sens qu’on s’égare…
« RAMO », c’est un anagramme de « AMOR ». 
Pourquoi Ramo ?
Ramo : Les rameaux, ce sont les petites branches d’arbres qui portent les feuilles. Et écrit « RAMO », c’est un anagramme de « AMOR », ce qui me plaît bien puisque j’essaie de mettre beaucoup d’amour et de bienveillance dans mes textes.
À ton avis, à quel animal ou plante pourrait-on comparer les Parisiens et les Parisiennes ?
Ramo : Des Ruines de Rome ! Autrement appelées Cymbalaire des murs. Bon, je fais le malin mais j’ai été chercher de l’aide sur wikipedia. En tout cas, de belles plantes qui poussent sur les murs ou dans les creux des trottoirs. Et puis le nom est joli, et ça nous rappelle ce qui risque de nous arriver si on ne change pas notre mode de vie.
Et te comparer ? 
Ramo : Pareil.
Peux-tu me raconter l’histoire de ce dessin, ce Pelican peut-être, qui te sert d’image, de visuel ?
Ramo : C’est un toucan ! Et c’est une amie, Valérie Chauffour, dit « La Robotte », qui l’a réalisé, avec de la peinture, de l’encre de chine, beaucoup de sensibilité et quelques Posca. Elle travaillait de son coté sur des thèmes végétaux et des femmes-flamands rose, quand je lui ai parlé de mes histoires d’hommes et d’animaux qui se cherchent dans la forêt, de retour à la nature… en est sorti ce touchant toucan ! Je vous encourage à aller voir son travail.
Tout ira bien, c’est un mantra, c’est ma manière de dire « puisqu’on va devoir changer, autant embrasser ce qui vient ».
Quels oiseaux de nuit fréquentes-tu quand tu sors ? Et où ? 
Ramo : Quand je sors de mon nid pour prendre l’air, j’en profite voir mes congénères, autour d’un verre de vin, de bière, dans un bar ou une salle de concert. Qu’est-ce que je vous serre ?
Ce titre, ‘tout ira bien’, c’est en référence à quoi ? Ça vient d’où ?
Ramo : Tout ira bien, c’est un mantra, c’est ma manière de dire « puisqu’on va devoir changer, autant embrasser ce qui vient ». On entend pas mal de messages pessimistes en ce moment – à raison d’ailleurs : inégalités croissantes, réchauffement climatique, disparition massive des insectes à cause de l’agrochimie, etc… -, on voit bien qu’on ne peut pas continuer comme ça, qu’il va falloir changer de manière de penser, et abandonner une partie de notre mode de vie. Mais si on arrête la réflexion ici, au moment où on se dit qu’il faut laisser derrière nous ce qu’on connaît, c’est un peu décourageant. Il faut imaginer la suite, et ensuite avancer vers ce futur désirable ! Et pour ça il faut être serein, confiant dans le fait que c’est possible, qu’on en est capables, et que pas après pas on va y arriver. Tout Ira Bien.
Ramo végétal plantes Ramo par @larobotte
Ramo par @larobotte
Dans quelle jungle urbaine évolues-tu ? 
Ramo : Je vis dans un arbre-immeuble au milieu de gens attentionnés et bienveillants, j’ai beaucoup de chance.
Tu es programmé au Hello Birds Festival, on doit y voir un signe ? 
Ramo : Un cygne, même.
Le blog s’appelle L’Arrogante, à ton avis, quelle est l’espèce la plus arrogante que tu connaisses ? 

Ramo : On parlait du cygne, ça me semble pas mal ! Mais je suis sûr que sous ses airs retords se cache une plume sensible…

 

La page Facebook de Ramo pour suivre ses envolées.
Crédit photo de couverture : Crédits : La Robotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s