Bijoux : trois créatrices françaises à découvrir sans plus attendre

Les bijoux, qu’ils soient fins ou plutôt ostentatoires, permettent d’afficher son style et sa personnalité tout autant qu’un vêtement. Claudine à Paris, April Please et Bijoux de Lu sont trois créatrices Parisiennes qui, vous le verrez à travers leurs interviews, sont animées d’une même passion.

En leur posant les mêmes questions, on perçoit leur envie de transmettre par leurs bijoux des histoires de vie. Repérées sur Instagram, elles ne cessent d’être créatives et inspirantes. Et ce qui m’a tout de suite plu, c’est la finesse commune de leurs pièces, réalisées dans leurs ateliers français.

Vous l’aurez compris, le Made in France est quelque chose qui nous tient à cœur sur le blog.

CLAUDINE A PARIS

Depuis toute petite, Anne-Cécile, la créatrice de Claudine à Paris, est fascinée par les bijoux et les jolies choses comme le nacre des coquillages, qu’elle gardait dans une boîte pour pouvoir les admirer. Aujourd’hui, cette passionnée propose des bijoux fins en laiton plaqués or plein de délicatesse.

claudine-a-paris-bijoux-made-in-france-bagues-bracelet
Bague Séville, bague Pam, chevalière Thais, bracelet Ava, bracelet Joni

L’Arrogante : Comment est née la marque ?

Anne-Cécile : Il y a quatre ans, j’ai entamé une formation en bijouterie joaillerie à l’école Boulle pour découvrir et apprendre toutes les techniques du métier. De là est née l’envie de proposer une ligne de bijoux fins, de belle facture et surtout accessibles. En Juin 2017 Claudine à Paris a vu le jour : tous nos bijoux sont en laiton plaqués or 3 microns (ce qui permet de les conserver plus longtemps qu’avec une dorure classique) et nous utilisons des pierres fines : turquoise, amazonite, labradorite, pierre de lune…

Depuis peu, nous sommes désormais deux associées dans cette belle aventure. Ensemble nous souhaitons développer la ligne, notamment au travers d’ambassadrices dans toute la France.

La marque fait référence à Paris. Comment cela se traduit-il dans vos collections, ou dans le processus de création ? Qui est Claudine ?

Anne-Cécile : J’ai presque toujours vécu à Paris et cette ville continue de m’inspirer quotidiennement. Le nom de la marque est apparu rapidement et c’est seulement ensuite que je me suis rappelée qu’il s’agissait d’une livre de Colette, une écrivaine que j’ai beaucoup lu pendant le lycée. Pour moi Claudine c’est la fraîcheur et la simplicité de ces années-là, un petit côté parisienne en vacances aussi. Les bijoux sont simples et légers, il n’y a pas de grosses pièces. Chaque bijou peut être porté avec d’autres.

Si vous ne deviez choisir qu’un seul bijoux à porter, lequel serait-ce ?

Anne-Cécile : J’aime beaucoup la chevalière martelée Thais. C’est l’une des pièces les plus fortes de la collection, le travail du martelé transforme complètement ce bijou plutôt traditionnel. J’aime ce mélange des genres et de pouvoir rendre les bijoux plus accessibles que ce soit en terme de prix mais également de style.

Quelle sera l’inspiration de la prochaine collection SS18 ?

Anne-Cécile : Pour cette saison je me suis inspirée du voyage : la nature, la mer, les scarabées… Des jeux, des effets de matières sur le métal  et toujours le travail des pierres fines.

 

APRIL PLEASE

April Please c’est l’histoire de deux amies qui avancent dans la même direction et qui ont décidé de s’associer pour créer leur propre marque de bijoux. La boucle d’oreille est leur pièce maîtresse, et se porte au grès de nos envies. Toutes les pièces sont fabriqués dans un atelier parisien et sont en plaqué or 3 microns ou en argent 925.

APRIL-PLEASE_bijoux_jacques-boucles-d-oreilles-made-in-france
Boucles d’oreilles Amaury

L’arrogante : Comment est née la marque ? Parlez-nous de votre duo.

Emilie & Julia : La marque est née d’une envie commune de partager un projet qui nous tient à cœur. Nous avions envie de créer quelque chose de beau, de fort, qui nous excite, qui nous transporte et qui nous motive à nous lever le matin. On a toutes les deux un métier à côté qui nous passionne et qu’on adore, mais il nous manquait ce petit truc qui nous épanouisse à 100% et nous l’avons trouvé dans la création de notre marque de bijoux.

Quant à notre duo, il existe depuis presque dix ans. Nous nous sommes rencontrées lors de nos études à Lyon. C’était le coup de foudre amical : on est vraiment sur la même longueur d’onde, dans tous les domaines. La vie nous a mené toutes les deux à Paris et c’est tant mieux ! Nous sommes désormais amies et associées. Quel bonheur !

Tous vos bijoux sont très fins, pas de grosse pièce imposante. C’est pour être plus facilement portés au quotidien ?

Emilie & Julia :  Nos pièces sont fines et délicates car c’est ce que nous aimons par dessus tout ! C’est notre style.  Nous avons imaginé les pièces que l’on cherchait sur le marché et qu’on ne trouvait pas. Le concept de la marque est le minimalisme chic. Et par chance, ce sont des pièces qui se portent plus facilement au quotidien en effet. Nos bijoux se portent aussi bien en journée pour aller au bureau avec un jean, un tee-shirt et des tennis, mais aussi avec la fameuse petite robe noire pour une soirée glamour. Ce sont des bijoux caméléon qui vous suivent dans toutes vos aventures.

Si vous ne deviez choisir qu’un seul bijoux à porter, lequel serait-ce ?

Emilie & Julia : Ce serait sans aucun doute des boucles d’oreilles ! Nous en sommes fan. Et ça se ressent dans notre collection qui en est principalement composée. Les boucles d’oreilles encadrent le visage et le mettent en valeur, en lumière. Elles terminent un look et apportent un pouvoir de séduction supplémentaire. Le concept d’APRIL PLEASE permet en plus de s’amuser et de ne pas se lasser. Nous les vendons par paire, mais elles sont différentes. L’intérêt est de créer de nouvelles paires à l’infini. Notre chouchou et best seller Louis est un très bon exemple. Composé d’une pièce forte à porter avec la puce qui l’accompagne, seul ou avec la puce martelée de notre paire LEONARD. On mix et on match !

Quelle sera l’inspiration de la prochaine collection SS18 ?

Emilie & Julia : Nous travaillons actuellement sur une nouvelle collection qui restera dans la lignée de la précédente. Nous proposerons toujours des bijoux extrêmement fins et raffinés, avec un twist qui les rend atypiques, différents, parce que nous cultivons la différence. Les nouvelles pièces sont, comme toutes les précédentes, fabriquées en France et plus précisément à Paris. Le made in France est très important pour nous, il assure des pièces authentiques, fabriquées à la main et de qualité.

BIJOUX DE LU

C’est Lucile Moreau qui est derrière « Lu ». Autodidacte, elle a créée une marque qui lui ressemble. Tous les bijoux sont confectionnés dans son atelier à Paris, à partir de matières premières exclusivement venues d’Europe, puis dorés à l’or fin 24 carats.

boucles-margot-manchette-marcel-bijoux-de-lu-made-in-france
Boucles Margot, bague Maël, manchette Marcel
L’arrogante : Comment est née la marque ?
Lucile Moreau : La marque est née de la passion que j’entretiens pour les bijoux, depuis mon plus jeune âge. Avec du recul maintenant, je pense que j’ai été aussi rapidement séduite par l’idée d’entreprendre, de construire mon propre projet artistique et commercial. Bijoux de Lu est le fruit de rencontres, de créativité et de persévérance.
Tous vos bijoux portent des prénoms. Ces personnes existent-elles ? Qui sont-elles ?
Lucile Moreau : Chaque bijou a une histoire que nous allons prochainement commencer à conter sur les réseaux sociaux et le site de la marque. Pour vous donner en avant première quelques anecdotes, je pense spontanément à la bague Isola qui porte en fait le nom d’une adresse italienne à Paris qui m’est chère. ISOLA – La cantine Littéraire  est un petit écrin dans le XIème où j’ai passé du temps à penser la collection Hiver 2018 et aussi à boire quelques spritzs en bonne compagnie ! Le collier Eliane porte le prénom de ma grand-mère qui est la femme la plus élégante qui m’est été donné de rencontrer et qui m’a enseigné la coquetterie .
Vous êtes sensible à l’art. Comment cela se matérialise-t-il dans votre collection de bijoux ?
Lucile Moreau : Je suis effectivement sensible à de multiples arts: je suis entourée de gens créatifs, je vis avec la musique, la littérature me permet de m’évader, j’aime la danse, la peinture, le théâtre… Toute cette matière nourrit mes idées et m’aide à penser des collections ancrées dans des univers renouvelés au fil des saisons.
Si vous ne deviez choisir qu’un seul bijoux à porter, lequel serait-ce ?
Lucile Moreau : Je choisirais le collier Monica qui est une pièce incontournable de la collection. C’est un bijou que je porte absolument tout le temps: avec tout, tous les jours. Seul, en accumulation. Au creux du cou, doublé au poignet. Les clientes me disent qu’il devient pour elles le bijou Amulette : celui qui rassure, qui accompagne et que l’on ne quitte plus pour ne pas se sentir nue.
Quelle sera l’inspiration de la prochaine collection SS18 ?
Lucile Moreau : La collection Eté 2018 est un prolongement de l’hiver : tout en formes sphériques et géométriques. Une âme rétro plane sur l’ensemble des pièces, c’est mon côté chineuse d’objets année 60!
Photo de couverture : Lou.Yetu, qui fabrique tous ses bijoux à Paris.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s